Lundi 6 Avril, 2020

Journée internationale de la femme : Martine Moise parle d’amour

Martine Moise ne compte pas se mettre en repli alors que son mari dirige le pays. Hier, la première dame s’est rendue au Centre d’Accueil de Carrefour et à plusieurs maternités, « en prélude à la journée internationale de la femme ».

Elle a déploré « l’état délabré dans laquelle vivent ces enfants ». Ils sont, constate Mme Moise, « dans une salle de classe, certains n’ont pas de souliers, quelques-uns ont un uniforme, on ne cuisine pas, il n’y a pas de charbon… les employés n’ont pas été rémunérés depuis 6 ou 7 mois… ».

Quel est le rapport entre la journée internationale de la femme et les enfants, s’est questionnée Martine Moise avant de répondre : « (…) Il y a beaucoup d’enfants qui sont ici aujourd’hui parce qu’à un moment de la durée, ils n’ont pas eu une mère pour prendre soin d’eux, ils n’avaient pas quelqu’un pour se pencher sur eux le soir avec une compresse quand ils sont enfiévrés, ils n’avaient pas une mère pour leur faire un thé, (…) avec une dose d’amour ».

« Je vais apporter ces doléances au président Jovenel », a promis la première dame. Ainsi, « (…) après l’installation du nouveau premier ministre, le gouvernement en fonction, on fera des choses pour améliorer l’état du centre d’accueil ».

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :