Lundi 16 Septembre, 2019

"Jeux Dits Pwezi": Ils ont dit Petro

"Jeux Dits Pwezi": Ils ont dit Petro

"Jeux Dits Pwezi": Ils ont dit Petro

Un an et trois mois déjà depuis que s'installe dans les méandres de la ville de Jacmel, un événement culturel que plus d'un ne rate pas. C'est en effet avec impatience que les amoureux de l'art attendent qu'arrive ce jour sacré de la semaine, Jeudi, pour se ruer vers le "Vieux Four", et prendre part à "Jeux Dits Pwezi".

Ce rendez-vous hebdomadaire rassemble poètes, diseurs, conteurs,  chanteurs, comédiens, écrivains... pour le bonheur des jacméliens. Lecture de texte, présentation d'un personnage du monde culturel, prestation libre du public en "open mic", tout ceci, sert de toile de fond à cette manifestation culturelle, dont le nom lui précède à présent à Jacmel. Ce jeudi 25 octobre, l'ambiance n'était pas différente; sauf bien sûr quand Petro Caribe s'est mêlé de la partie.

C'est avec un texte de Georges Castera que débuta la soirée. Le mois d'octobre étant celui du vernaculaire haïtien, le public a eu droit à la lecture de plusieurs textes en créole, dont un du poète et journaliste Jacques Adler Jean Pierre. 

Présentation faite de l'invité du jour qui est en effet un écrivain, il était venu le moment dont raffole le public de Jeux Dits Pwezi: l'open mic. Tout se déroulait à merveille jusqu'à ce que cela prenne une autre tournure, celle du "PetroCaribe Challenge". "Dechoukay la poko fini, lajan Petwo a poko remèt", voilà les paroles qu'ils entonnaient en choeur, sur l'air d'un tube de feu Manno Charlemagne. Il a fallu attendre quelques bonnes minutes pour poursuivre avec l'activité. 

 

"Jeudi Petro", Me Céant en a parlé; à "Jeux Dits Pwezi ", il semble qu'ils l'aient devancé.

Darline Honoré 
darlinehonore1324@gmail.com

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :