Mardi 28 Janvier, 2020

Le document sur la désignation du successeur de Moïse connu ce jeudi

illustration des principaux Sénateurs de l'opposition Politique

illustration des principaux Sénateurs de l'opposition Politique

Les sénateurs de l’opposition politique renforcés par des députés et d’autres acteurs ont annoncé, lors d’un point de presse donné ce mardi à Port-au-Prince, que le document de la proposition de sortie de crise et le plan post-Jovenel Moïse seront connus ce jeudi 20 juin. Ce document qui sera une convergence des idées des opposants politiques indiquera la procédure pour désigner le successeur du président Jovenel Moïse, selon les élus.

« Nous sommes flexibles sur le choix d’un président et d’un Premier ministre provisoire pour remplacer Jovenel Moïse. Jeudi à compter de 2 heures Pm, le document de proposition de transition qui sera présenté à la population l’expliquera », informe le sénateur Nenel Cassy qui poursuit que « nous sommes rigides sur : la démission du président Jovenel Moïse, la réalisation du procès Petrocaribe ; le jugement des auteurs des massacres de Lasaline, Carrefour-Feuille et Tokyo, un gouvernement d’austérité, la tenue d’une conférence nationale et des mesures économiques visant à alléger le coût de la vie en faveur la population ».

Le sénateur du département des Nippes, qui dit avoir le soutien de presque tous les acteurs de l’opposition croit qu’il aura gain de cause puisque, selon lui, « le président Jovenel Moïse n’a plus de légitimité pour réunir les acteurs politiques ».

Avec ses collègues le député Déus Deroneth, des sénateurs Antonio Chéramy, Evalière Beauplan, Ricard Pierre et d’autres acteurs, l’élu des Nippes promet qu'ils trouveront une solution haïtienne à la crise dès la publication du document prévu. « Nous cherchons un consensus avec tous les acteurs et nous sommes sûres que nous apporterons une solution haïtienne à la crise », dit-il.

Le sénateur de souche Lavalas, Évalière Beauplan lui, souligne la nécessité qu’il y ait plus de sérénité et une forte connexion entre les acteurs de l’opposition. « Nous sommes en accord sur certains points en désaccord sur d’autres, nous comptons minimiser le plus possible nos désaccords pour faciliter la sortie de crise », promet-il.

L’élu du Nord-Ouest qui a beaucoup insisté sur l’implication de la diaspora dans cette transition rappelle que cette dernière à un rôle prépondérant dans le fonctionnement politique du pays. « Nous savons ce que représente la diaspora pour Haïti. Cette foi, avec la transition, les Haïtiens vivant à l’étranger n’auront plus à être représentés par le Ministère des Haïtiens Vivants à l’Étranger (MHAVE), mais, ils seront présents dans un processus d’intégration normale dans toutes les prises de décisions », promet Beauplan.

En attendant la sortie du document prévu pour ce jeudi, le sénateur Antonio Chéramy ainsi que le député Deus Deroneth pensent tenir la mobilisation en permanence. Antonio Chéramy invite la population à continuer à se mobiliser et à ‘’détruire tout éventuel espace privé qui serait alloué au Parlement pour la tenue de séances parlementaires opaques au profit du pouvoir en place’’.

Le député Deus Deroneth qui se réclame être un acteur de l’opposition politique dit avoir un plan stratégique trivalent et qu'il veut le suivre à la lettre. « Le plan que nous voulons suivre à la lettre se compose de trois points : la démission du président, son arrestation et la soumission d’un document de transition pouvant sortir le pays du marasme dans lequel il se trouve », conclut le député.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :