Dimanche 18 Novembre, 2018

Jean-Jean Roosevelt invite Donald Trump à retourner à l’école

Jean-Jean Roosevelt / Photo: Kamerculture

Jean-Jean Roosevelt / Photo: Kamerculture

Acerbe, acide, dans sa toute nouvelle chanson titrée « little reminder – petit rappel », Jean-Jean Roosevelt ne poli pas son verbe pour réagir aux propos racistes du président américain Donald Trump, concernant Haiti, Salvador et des pays d’Afrique.

On ne l’a pas beaucoup entendu depuis l’explosion ayant suivi les propos du président américain traitant Haiti de « pays de trou merde ». Mais à chacun ses armes et sa méthode de combats. « Je ne vais pas gaspiller mon temps à parler de cet idiot », lance le chanteur haitien, au tout début de son chant, chevauchant avec calme et confiance tambour, guitare et autres instruments complices.

A travers ce morceau, véritable mélange de rythmes, d'émotions et de couleurs, la médaille d’or des jeux de la francophonie rappelle à ses frères et sœurs des « shithole countries » dont il est fier, qu’ils peuvent le refaire encore et encore. « Nous pouvons faire l’histoire encore et rendre nos pays meilleurs si nous travaillons et prions ensemble », insiste-il.

« Nous sommes le mot de passe », dit-il, invitant Donald Trump, à retourner sur les bancs de l’école pour apprendre qui nous sommes – Mère de la liberté, Mother of Freedom, Manman Libète ».

 

 

Un mélange de rythme. Un appel à l’union et à l’action mais aussi un récital de grands noms de l’histoire des Noirs dont : Nelson Mandela, Thomas Sankara, Michael Jean, Patrice Lumumba, Jean-Jacques Dessalines, Toussaint Louverture, Cécile Fatima, Luther King, Bob Marley, Michael Jackson, Michael Jean, Serena Williams, Oprah Winfrey, Mohamed Ali, Wyclef Jean...