Lundi 30 Novembre, 2020

Jean-Jacques Pierre rêve de prendre la tête des Grenadiers

Le footballeur Jean-Jacques Pierre dans ses œuvres arborant les couleurs de la sélection nationale. Photo: source inconnue

Le footballeur Jean-Jacques Pierre dans ses œuvres arborant les couleurs de la sélection nationale. Photo: source inconnue

Ce 23 janvier marque le 39e anniversaire de l’ancien international haïtien Jean-Jacques Pierre. L’ancienne gloire du ballon rond et capitaine des Grenadiers a raccroché ses crampons en 2018 pour amorcer depuis une carrière professionnelle d’entraîneur. Aujourd’hui, il est cité parmi ceux qui pourront prendre les rênes de l’équipe nationale masculine de football. La Fédération haïtienne de football (FHF) laisse planer le doute.

« Qui peut résister à l’envie d’entraîner les Grenadiers ? », a déclaré ce jeudi 23 janvier Jean-Jacques Pierre à la rédaction de Loop. Une question bourrée de sens à l’heure où des rumeurs de toute sorte prolifèrent sur l’avenir du spécialiste français Marc Collat à la tête des Grenadiers. Et ce n’est pas le titre de Coach de l’année qui lui a été décerné par le journal de renommée internationale Goal en 2019 qui l’épargnera.  

Pierre qui fait actuellement partie du staff technique de l’AGC en N3 (Caen, France), et par période intermittente joue le rôle d’assistant au coach Julien Le Pen, s’est récemment entretenu avec le président de la Fédération haïtienne de football, Dr Yves Dadou Jean-Bart. « J’ai parlé à Dadou à propos de la ligue haïtienne », dit-il. « J’ai reçu une demande, mais pas directement pour la sélection [senior, ndlr] », prévient l'ancien nantais qui dit « rêver un jour de devenir coach des Grenadiers ». 

Des conseils à Jean-Jacques Pierre

Wilner Étienne, contacté parallèlement par la rédaction ce jeudi, laisse planer le doute sur ce dossier. « Jean-Jacques est dans notre rayon, c’est une ressource sur laquelle nous pouvons compter à tout moment, affirme-t-il. Nous étudions actuellement son dossier ».  

Lire aussi : Football : voilà pourquoi Romain Genevois a choisi de jouer pour Haïti

 « Jean-Jacques s’est exprimé auprès de Carlo Marcelin sur son désir de devenir entrepreneur de l’une des sélections haïtiennes de football, mais personne ne lui a encore contacté à ce propos », explique celui qui s’occupe de la direction technique de la FHF. Il pense que Jean-Jacques Pierre est plein d’avenir dans cette nouvelle carrière qu’il vient de démarrer, et qu’il doit se préparer davantage pour attendre le moment opportun.

De son coté, le journaliste très respecté du milieu sportif en Haïti, Jean Pierre Étienne, rejoint par la rédaction en après-midi, s’est montré très favorable à l’idée que Jean-Jacques Pierre rejoint le pays pour mettre à disposition sa grande expérience, son expertise et ses compétences professionnelles au service de son pays. Cependant, le chroniqueur pense que l'ancien capitaine des Grenadiers vise déjà trop haut.

« Jean-Jacques a eu une importante carrière en France (ancien capitaine du FC Nantes-Atlantique) et a passé ses diplômes d'entraîneur. Il suit l'actualité footballistique de près. Mais je pense qu'il serait mieux qu'il passe par une sélection junior avant, celle des moins de 20 ans par exemple, pour reprendre contact avec le football haïtien d'une part et d'autre part, afin d'acquérir l'expérience nécessaire pour mener les seniors à bon port », a exprimé de son coté Jean Pierre Etienne, journaliste sportif de notoriété publique en Haïti.

Lire aussi : Mondy Prunier, un jeune footballeur haïtien qui brille en Guadeloupe

Jean-Jacques Pierre a-t-il déjà obtenu son diplôme d’entraîneur ?

Monsieur Pierre savait déjà qu’il lui sera demandé un jour de sortir ses papiers prouvant qu’il est déjà assez compétent pour mener à bien une équipe professionnelle. Dans une entrevue publiée dans le journal Le Nouvelliste le 27 décembre 2019, l’ex-capitaine des Grenadiers avance ce qui suit : « j’ai mon UEFA A depuis 2 ans, accompagné d’un CQPP (Certificat de qualification en préparation physique) et un CEOP suivi à Clairefontaine (Certificat d’entraînement en optimisation de la performance « Aspects mentaux »). Il était très important pour moi de ne pas enchaîner les diplômes, de prendre du temps pour apprendre et compléter l’UEFA A avant d’enchaîner les autres diplômes (formateur ou DEPF) ». Les langues sont déliées à l’avance.

À AGC, L'ancien défenseur de la sélection haïtienne de football s’occupe de la préparation physique des joueurs, coordonne les rendez-vous médicaux avec des professionnels de la santé, participer à des séances d’entrainement individuel, entre autres, a-t-il fait comprendre à la rédaction.

Reste à savoir si l’épisode de la Gold Cup (Coupe d’or) de 2015 ou Jean-Jacques Pierre avait dû abandonner la délégation haïtienne qui s’apprêtait à se rendre aux États-Unis pour disputer la compétition, ne va pas constituer un obstacle au rêve de ce dernier. Le tollé provoqué à l’époque mettait aux prises le caractère très respecté et discipliné qu’on lui prête et les allégations des membres de la FHF. Les deux points de vue se divergeaient.

Wilner Bossou et Websder Corneille     

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :