Jeudi 18 Juillet, 2019

Jean-Henry Céant accusé d’être responsable de l'incident de Malpasse

Jean-Henry Céant accusé d’être responsable de l'incident de Malpasse. Photo: HPN

Jean-Henry Céant accusé d’être responsable de l'incident de Malpasse. Photo: HPN

Le 24 novembre dernier 4 agents douaniers ont péri à Malpasse. A l’origine de l’incident, Philippe Accilaire, chef de la Brigade, a tué deux chauffeurs transportant des produits de la République dominicaine suite à une altercation avec ces derniers.

En colère, la population a mis le feu au commissariat de Malpasse où s’étaient réfugiés Accilaire et deux de ses agents. Les trois ont péri dans la flamme.

Un autre agent qui tentait de s’enfuir s’est jeté dans le lac Azuei, mais n’a pas survécu. Contacté par Loop Haïti, Jean Bridkens Aristil, responsable de Communication de la mairie de Ganthier accuse le Premier ministre Jean Henry Céant d’être à l’origine de cet incident.

En effet, le 9 novembre dernier, le chef du gouvernement avait rendu visite à l’installation de la Douane de Malpasse et en a profité pour annoncer certaines mesures. Parmi elles, il a « redéfini les stratégies des agents douaniers qui n’ont cessé de brutaliser les commerçants aussitôt », selon Jean Bridkens Aristil.

En plus, Jean Henry Céant est arrivé à Malpasse et a annoncé ces mesures sans prendre contact avec les différentes autorités politiques de la zone. « Les responsables de la mairie de Ganthier, le député et les sénateurs de l’Ouest n’ont pas été mis au courant de cette visite qui a augmenté le pouvoir des agents de la Douane à la frontière », explique Aristile.

Il affirme qu’après les ordres de Céant, Accilaire n’était jamais vu en poste jusqu’à samedi dernier. « Une fois débarqué, il a commis son crime contre ces chauffeurs », toujours selon le responsable de communication de la mairie de Ganthier.

Pour lui, l’action commise contre les agents douaniers n’est que la conséquence de celle de Philippe Accilaire qui s’est laissé emporter.

Hier, 27 novembre, le cadavre de l’agent qui s’est jeté dans le lac a été retrouvé meurtri. Les autorités sur place n’ont pas pu identifier le corps qu’elles ont emporté pour les suites correspondantes. Selon les informations recueillies par Loop Haïti auprès d’un agent douanier qui voulait rester dans l’anonymat, il s’agirait du corps de Rony Pierre.  

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :