Mardi 12 Novembre, 2019

Jean-Henry Céant désigné PM: Haïti perd un fils, selon Nènèl Cassy

Nenel Cassy

Nenel Cassy

Le sénateur du département des Nippes, Nènèl Cassy, l’un des parlementaires de l’opposition ne  se montre pas enthousiaste quant à la désignation du notaire Jean Henry Céant comme nouveau Premier ministre.

Le parlementaire juge que Jean-Henry Céant a choisi un moment inopportun pour servir son pays. « C’est malheureux que Jean Henry Céant ait choisi de faire partie d’une équipe qui échoue dans la mission qui était la sienne concernant les réponses à apporter aux attentes de la population, dit-il.

« Aujourd’hui, ce n’est pas un Premier ministre  qui peut sortir le pays du marasme politique où il se trouve. Il nous faut une solution définitive », indique le sénateur qui considère l’alliance du notaire Céant à l’équipe au pouvoir comme une perte pour le pays.

Pour le sénateur Cassy, la nomination de Jean Henry Céant comme nouveau premier ministre est du saupoudrage politique .Il laisse entendre que ce choix  n’a rien à voir aux consultations entreprises par le chef de l’Etat. D’ailleurs, il les qualifie de show médiatique.    

Le sénateur des Nippes continue de plaider en faveur de l’organisation d’une conférence nationale qui, selon lui, est  l’unique stratégie pouvant conduire Haïti sur la voie du changement.

Après environ deux semaines de consultations avec des représentants de différents secteurs de la vie nationale, Jovenel Moise a jeté son dévolu sur le leader du parti Renmen Ayiti. Jean Henry Céant était sur une liste très réduite de quatre premiers ministrables et sur laquelle figuraient également le coordonnateur général de l’OPL, Edgard Leblanc Fils, l’actuel directeur général du BMPAD, Fils-Aimé Ignace Saint-Fleur, et le directeur exécutif du conseil électoral provisoire, Uder Antoine.

Related Article

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :