Jeudi 19 Septembre, 2019

Je n’ai jamais dit que Socrate était Français, réagit le député Pierre

Le député de la Plaine du Nord et Milot Claude Lesly Pierre à la tribune de la Chambre basse

Le député de la Plaine du Nord et Milot Claude Lesly Pierre à la tribune de la Chambre basse

Moins de 24 heures après son intervention à la Chambre basse, le député Claude Lesly Pierre est revenu à la charge et dément avoir dit que le philosophe Socrates était de nationalité française.

« Je voyagerais jusqu’en France pour retrouver Socrate pour dire aux députés accusateurs…. » Cet extrait de l'intervention du député de la Plaine du Nord et Milot Claude Lesly Pierre à la tribune de la Chambre basse dans l’après-midi du mercredi 7 août a circulé à une vitesse supérieure à celle de la lumière sur les réseaux sociaux. Avec ce fameux bout de phrase, le député courait le risque de détrôner le sénateur Willot Joseph qui, on se le rappelle, avait des difficultés à prononcer correctement le mot « email ».

 

 

Ce matin, sur un média de la capitale, le représentant de la circonscription de la Plaine du Nord et Milot dément avoir dit que Socrate était de nationalité française. « Pour étayer ma position, j’ai voulu citer Socrate qui d’ailleurs est un citoyen universel qu’on retrouve partout sur le globe terrestre. Mais je n’ai jamais dit que Socrate était un Français », réagit–il.

Le parlementaire explique avoir voulu exiger à ses collègues de prouver les faits reprochés au chef de l’Etat pour demander qu’il soit mis en accusation. S’ils sont incapables de le faire, cela veut dire que leur démarche n’a pas de portée scientifique, selon l'honorable. A ce moment de sa prise de parole, le député dit s’être souvenu de l’un de ses anciens professeurs au Lycée Phillipe Guerrier au Cap-Haïtien qui citait toujours Socrate, a lâché le nom du philosophe ainsi que sa citation « Parlez Parlez Parlez encore ... » 

Même s'il dément avoir parlé de Socrates comme d'un Français, après que l’un des présentateurs du journal auquel il a participé l’a fait écouter ses propres déclarations, le député, dans sa voix, semble avoir admis ne pas avoir dit ce qui était dans sa pensée. Mais, celui qu’on commence à surnommer « Député Socrate » n’a fait aucun aveu, n'a présenté aucune excuse !

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :