Samedi 23 Mars, 2019

Face aux difficultés rencontrées par Digicel, le Sénat promet d'agir

Le PDG de la Digicel Haiti, Maarten Boute

Le PDG de la Digicel Haiti, Maarten Boute

Le PDG de la Digicel, Maarten Boute a été invité, mardi 13 novembre, au Sénat haïtien pour s’expliquer sur les différents problèmes dont se plaignent les clients de la compagnie. Après une présentation du tableau des défis auxquels est confrontée la Digicel, notamment à cause de l'irresponsabilité des autorités haïtiennes, le Sénat envisage une autre séance entre les responsables de la compagnie et le Conseil national de télécommunication (CONATEL) en vue de trouver des solutions.

Depuis quelques temps, les clients de la Digicel se plaignent de qualité de service que fourni la compagnie installée en Haïti depuis 2006. Face à ce constat, le président de la commission TPTC, le sénateur Hervé Foucand a invité le numéro un de la Digicel pour essayer de comprendre ces difficultés.

Arrivé au parlement, Monsieur Boute a expliqué que ces problèmes sont dus entre autres aux interférences sur le réseau d’environ dix-sept (17) stations de radio situées notamment aux Gonaïves, à Saint Marc, Port au Prince. Le responsable s’est plaint également de l’insécurité qui s’installe de plus en plus dans le pays, dont la Digicel est constamment victime.

« On a des problèmes de vol de Diesel, de Batterie, de sabotage sur les sites, de raquette par des communautés des zones rurales », a confié le Directeur de la Digicel qui dans la foulée dénonce les coupures de fibre de manière régulière sur le réseau de la compagnie. « Quand on coupe une fibre, ça affecte aussi les antennes qui sont accrochées à cette fibre, donc ça affecte directement le signal mobile » a-t-il dit.

Il a aussi précisé que ces coupures sont les oeuvres d'organes officiels du gouvernement (DINEPA, EDH, TPTC, ainsi que la Caravane du changement du président Moïse).

Face à ces problèmes sérieux, la Digicel a déjà alerté le Conseil National des Télécommunications (CONATEL) depuis le mois de février de l’année en cours, « mais les actions de la part de la CONATEL tardent », souligne le PDG qui demande à ce que le régulateur joue son rôle.

La Digicel promet de travailler et d’investir massivement dans le réseau pour améliorer et ramener la qualité de service au niveau que cela doit être. De leur côté, les sénateurs, face à ce tableau dépeint par la Digicel, ont promis d'organiser une autre rencontre avec les deux parties, la Digicel et le Conatel en vue de trouver des éléments de solution.

Wilner Bossou

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :