Mercredi 18 Septembre, 2019

Le tribunal de référé rejette la requête de Monchéry et Duplan

Le directeur général du ministère de l’intérieur et des collectivités territoriales Fednel Monchéry / Ministère de la Communication

Le directeur général du ministère de l’intérieur et des collectivités territoriales Fednel Monchéry / Ministère de la Communication

 Interdiction de départ: le tribunal de référé rejette la requête de Monchéry et de Dupan

La requête en référé produite en juillet dernier par le directeur général du ministère de l’intérieur et des collectivités territoriales Fednel Monchéry et le délégué départemental de l’Ouest Joseph Pierre Richard Duplan a été rejetée par le tribunal des référés. L’information a été confirmée par le directeur exécutif du RNDDH, Pierre Espérance sur Radio Vision 2000. 

Ces deux fonctionnaires de l’État font l’objet d’une mesure d’interdiction de quitter le pays par voies terrestre, maritime et aérienne prise à leur encontre par le juge Chavannes Etienne qui instruit le dossier du massacre du 13 novembre 2018 dans le quartier de la Saline ayant fait 72 morts selon un rapport du RNDDH.

Ils sont accusés d’être les auteurs de ce massacre. Selon des rapports de plusieurs organisations de droits humains, ils ont participé physiquement à cette tuerie.

Le doyen du tribunal de première instance de Port-au-Prince, juge né des référés Bernard Saint-vil s’est donc déclaré incompétent pour donner suite à la demande en suspension de la mesure d’interdiction de départ faite par Fednel Monchéry et Joseph Pierre Richard Duplan.  

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :