Jeudi 22 Août, 2019

Food For The Poor envisage de réduire ses opérations sur Haïti

Des travailleurs œuvrant a Food For The Poor Crédit Photo FFP

Des travailleurs œuvrant a Food For The Poor Crédit Photo FFP

Food For The Poor envisage de réduire ses opérations sur Haïti notamment dans les volets construction et infrastructure. Selon Monseigneur Ogé Beauvoir, des donateurs internationaux décident de tourner le dos à Haïti au profit d'autres pays où la conjoncture politique est relativement stable.

Food For The Poor (FFP) est une organisation œcuménique chrétienne à but non lucratif œuvrant depuis 33 ans à travers le territoire haïtien. Selon un bilan de l’ONG présenté en 2018, elle aurait facilité l'intégration sur le marché locale d'une importation de près de 23 milliards de gourdes.

D'après Monseigneur Beauvoir, actuel numéro 1 de l’institution, près de 1870 institutions dont 781 écoles ont pu bénéficier, de manière régulière, de l'assistance de cette entité. Sans compter le nombre d’employés et de bénéficiaires directes et indirectes que supporte l’institution.

Travaillant dans la distribution alimentaire, l’agriculture, la distribution de médicaments, la construction d’hébergements entre autres, FFP qui accentue ses actions notamment dans les zones les plus reculées envisage de réduire ses opérations sur Haïti. Ce, pour cause d’instabilité.

À côté de ressources limitées dont dispose l’ONG, les donateurs estiment que d’autres pays accueilleront ses aides mieux qu’Haïti, avec une administration politique stable et un climat de sécurité apte à la coordination de ces dernières.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :