Vendredi 6 Décembre, 2019

Insécurité à Gonaïves: des entreprises fermées, le commerce paralysé

La ville des Gonaives, en proie à l'insécurité, connait des jours sombres. Des entreprises sont fermées à cause de l'insécurité./Photo: Wikipedia.

La ville des Gonaives, en proie à l'insécurité, connait des jours sombres. Des entreprises sont fermées à cause de l'insécurité./Photo: Wikipedia.

Depuis hier lundi, des entreprises de la cité de l’Indépendance ont fermé leurs portes pour protester contre l’insécurité qui paralyse le commerce dans cette ville.

Des  hommes d’affaires de la ville des Gonaïves, en proie à l’insécurité depuis déjà plusieurs semaines, prévoient d’organiser, demain 15 mai, une marche en vue de forcer l’État à prendre ses responsabilités face aux actes de banditisme qui inquiètent de plus en plus la population. Ils unissent leur voix et entendent, demain, protester contre ce climat de peur, de violence que sèment des gangs issus de Village de Dieu, quartier pauvre situé à l’entrée sud de Port-au-Prince.

Ces patrons se plaignent des attaques armées dont leurs entreprises sont les cibles. Rappelons, d’ailleurs, que le lundi 6 avril 2019, un homme d’affaires avait été tué aux Gonaïves. Lire : Un homme d’affaires tué par balles aux Gonaïves

Philipe « Pipo » Jean a succombé à ses blessures au moment où ses parents le conduisaient à l’hôpital. Un cambiste dénommé Robert, avait trouvé la mort dans la matinée du vendredi 8 mars 2019, non loin de la mairie de la ville des Gonaïves. 

Lire : Un cambiste abattu de plusieurs balles aux Gonaïves, ce vendredi

 

 

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :