Dimanche 18 Août, 2019

Insécurité alimentaire: Haïti domine le classement de 2019 en Amérique

Cantine Mobile - Crédit Photo : FAES

Cantine Mobile - Crédit Photo : FAES

L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a publié le lundi 15 juillet son rapport annuel avec le titre : " L'état de la sécurité alimentaire et de la nutrition dans le monde en 2019 ". Avec un taux de malnutrition de 49,3%, la République d’Haïti bat le plus grand record de malnutrition en 2019 dans les Amériques.

Haïti est le pays qui compte le plus grand nombre de personnes ne pouvant pas manger à leur faim dans les Amériques. Le Rapport de la FAO de 2019 démontre que l’ancienne colonie prospère de Saint-Domingue est aujourd’hui un pays où se nourrir devient carrément un luxe. Sous l’initiative des organisations telles la FAO, le FIDA, l'OMS, le PAM et l'UNICEF, le rapport présenté le 15 juillet montre qu’Haïti vient en première position avec 49, 3 de malnutrition en devançant le Venezuela qui occupe la deuxième place avec un score de 21,2 %.

 "On a touché le plafond avec ce pourcentage de personnes en insécurité alimentaire" touchant près de 50 % de la population rurale, avait souligné lors d'une entrevue en ce mois de juillet 2019 avec Loop Haiti l'économiste Etzer Emile.

 

Pour les autres pays, la situation est ainsi repartie : en 3e position vient la Bolivie avec 17, 1 % ; 4) le Nicaragua 17% ; 5) le Guatemala, 15,2% ; 6) le Honduras 12,9 % ; 7) le Paraguay 10,7% ; 8) le Panama 10% ; 90 le Pérou 9,7% ; 10) la République Dominicaine 9,5% ; 11) le Salvador 9% ; 12) le Surinam 8,5% ; 130 la Guyane 8,1% ; 14) la Jamaïque 8% ; 15) Equateur 7,9% ; 16) Belize 7,5% ; 17) la Dominique 6,2% ; 18) Les iles Saint-Vincent et la Grenade 5,7% ; 19) Trinidad 5,5% ; 20) la Colombie et le Costarica 4,8% ; 21) l’Argentine 4,6% ; 22) la Barbade 3,9% ; 23) le Mexique 3,6% ; 24) le Chili 2,7% ; 25) Saint-Kitts et Nevis 2,5% ; 26) Brésil 2,5% ; 27) l’Uruguay 2,5%.

Nous notons que la République Dominicaine, pays voisine, au cours de la période de prospérité de 2004 à 2018, a déployé de grands efforts pour améliorer les conditions de vie de ses habitants. Cela a permis d'abaisser le taux de malnutrition de 24% en 2004 à 9,5% en 2018.

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :