Dimanche 22 Septembre, 2019

Notre Dame de Paris incendié : J. Moise sympathise avec les Français

Le président de la République Jovenel Moise

Le président de la République Jovenel Moise

Dans un tweet publié ce mardi 16 avril 2019, la Présidence s'est dite touchée de l’incendie qui a ravagé le plafond de la célèbre cathédrale Notre-Dame de Paris dans la nuit du 15 au 16 avril 2019.

L'exécutif dit considérer cette cathédrale comme un « patrimoine mondial ». ''C’est une catastrophe'' de voir partir sous les proies des flammes une partie d’un tel trésor âgé de 856 ans.

 

Suite à ce regrettable incendie qui a plongé le peuple français dans la désolation, les donations se sont multipliées en masse pour rebâtir cette église née de plusieurs siècles. Plusieurs riches familles françaises ont déjà offert la coquette somme de 700 millions euros pour sa reconstruction.

Les messages de solidarité ont afflué de partout et certains internautes disaient attendre le tweet du président haïtien qui, selon eux, n’a jamais pipé mot sur le cas de la cathédrale haïtienne, détruite et jamais reconstruite.

La cathédrale Sainte-Trinité de Port-au-Prince, logé à l’angle des rues Monseigneur Guilloux et Pavée,  haut lieu religieux et culturel des catholiques, n’est toujours pas remise à neuf 9 ans après son effondrement le 12 janvier 2010.

En dépit des annonces qui ont été faites en 2015 par les prélats de l’église catholique, notamment le Mgr Jean Zaché Duracin, qui avait annoncé que dans 4 ans, cet édifice qui coûterait entre 15 et 25 millions de dollars américains sera reconstruit, aucune mesure concrète n’est toujours pas prise par l’Etat haïtien ni les bailleurs internationaux qui ont promis de l’aide à Haïti en vue de reconstruire ce joyaux de l’architecture haïtienne.

 

 

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :