Lundi 17 Juin, 2019

Haiti-incendie: Le marché de Curaçao en feu, les maranchands en larmes

Une commerçante victime du feu qui s'est déclaré cet après midi au marché de Curaçao.

Une commerçante victime du feu qui s'est déclaré cet après midi au marché de Curaçao.

« Au secours, au secours », crie une commerçante, debout au milieu des débris de ce qui restent du marché Curaçao situé à l’arrière du marché Hyppolite, communément appelé marché Digicel, brulé il y a environ 5 mois.

Deux bras ouverts, ayant un mouchoir rose sur la tête, larmes aux yeux, la commerçante appelle au secours, après que le feu ait ravagé le marché curaçao cet après-midi aux environs de 2h PM.

« J’ai tout perdu » pleure-t-elle. « Le feu a tout emporté. Je n’ai pu rien sauvé».

« C’est terrible ce qui vient de se passer », lance une autre marchande qui, selon ses déclarations, a perdu ses marchandises (souliers, vêtements), son argent, son téléphone dans le feu. « J’ai des enfants, je dois payer mon loyer, avec quoi vais-je maintenant pouvoir prendre soin de ma famille », se questionne-t-elle.

L'incinération des ordures non loin du marché serait à l’origine du feu qui s’est  propagé sous l’effet du vent et a ravagé le marché de curaçao, selon les petits commerçants.

« Nous avons essayé d’aller chercher de l’eau pour éteindre le feu, mais c’était trop tard, il s’était déjà propagé », déclare une autre victime.

Les pompiers ont mis du temps pour arriver sur les lieux. « Nous avons appelé les pompiers, ces derniers ont mis du temps pour venir ici », raconte un agent de sécurité. « J’ai dû moi-même fouetter une moto pour aller les chercher.

Arrivés sur place, ils ont commencé à éteindre le feu, mais au bout de quelques minutes, il n'y avait plus d’eau » a-t-il poursuivi avant d’ajouter: « Nous avons dû attendre l’arrivée des renforts des hommes de Delmas pour pouvoir éteindre le feu complètement ».

Moins de 6 mois après le terrible feu qui a ravagé le marché Hyppolite, les marchands sont de nouveau victimes. Ces petits marchants aux abois, doublement victimes, appellent à l’aide pour pouvoir continuer à subsister à leurs besoins.

Wilner Bossou

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :