Vendredi 23 Octobre, 2020

Impôt locatif: la Mairie de P-a-P a doublé ses recettes pour l'AF17-18

Photo : Le Maire Youri Chevry, premier citoyen de la commune de Port-au-Prince Credit Photo : Compte Twitter de Youri Chevry

Photo : Le Maire Youri Chevry, premier citoyen de la commune de Port-au-Prince Credit Photo : Compte Twitter de Youri Chevry

Au cours de l’exercice fiscale 2017-2018, Avec les impôts locatifs, le Maire de Port-au-Prince Youri Chevry révèle avoir collecté 397 millions de gourdes. Ce qui double les recettes de la mairie par rapports aux recettes habituelles. Le maire dit encourager vivement les citoyens à continuer sur cette voie afin de permettre à la mairie d’avoir un meilleur budget pour mieux les servir.

La Contribution Foncière des Propriétés Bâties (CFPB) est un impôt réel communal basé sur la valeur locative de tout immeuble. La valeur locative est le prix auquel l'immeuble est loué ou celui auquel il peut être loué, si l’on se réfère au décret du 5 Avril 1979. De ce fait, tout propriétaire de maison doit obligatoirement payer son impôt locatif. Celui-doit être payé du 1er octobre au 31 mars de chaque année fiscale d’après les prescriptions légales.

De concert avec la firme "Greenfield Advisors", la marie a lancé un projet visant la revitalisation des recettes fiscales dans la capitale. A travers ce projet, l’administration communale prévoit d’organiser le recensement des propriétés bâties de Port-au-Prince qui sont à peu près 20 000 propriétés et offrir plus de services à la collectivité.

Dans le cadre de ce projet, la Mairie de Port-au-Prince a collecté 397 millions de gourdes de recettes liées aux impôts locatifs pour l’exercice fiscal qui vient de s’achever. Des chiffres avancés par le Maire Youri Chevry le lundi 17 décembre. Il a rappelé dans la foulée que les recettes de 2016 s’élevaient à environs 180 millions de gourdes.

À en croire le maire Youri Chevry, « l’impact de ce projet qui s’échelonnera sur une période de 10 ans sera ressenti à partir de janvier 2019 ». Pour cela, il invite les citoyen à payer leurs impôts locatifs puisque sur les 20 000 propriétaires facturés, seulement 7 000 ont payé leurs dettes à la Mairie.

Le maire dit espérer rendre la commune de Port-au-Prince indépendante pour tracer la voie de la décentralisation qu’espèrent l’ensemble des collectivités territoriales souvent relégués au second plan.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :