Mercredi 17 Juillet, 2019

Ils ont brûlé Kita Nago

Photo: BVI

Photo: BVI

Dans la soirée du 10 au 11 juillet 2019, des individus non identifiés ont mis le feu au bois Kita Nago, à Ouanaminthe (Nord-est d'Haïti), a appris la rédaction de Loop Haiti. 

Fin de parcours pour ce bout de bois symbolisant l'union, transporté, du 1er au 23 janvier 2013, sur plus de 700 kilomètres, par une foule d'hommes et de femmes volontaires depuis la commune des Irois (Grand-Anse) jusqu'à Ouanaminthe (Nord-est). Dans la soirée du 10 au 11 juillet 2019, six ans plus tard, Kita Nago a été incendié. Un acte condamné par des habitants de la zone.

C'était l'euphorie en janvier 2013. De nombreux articles de presse, des émissions et des réflexions ont été consacrés au symbolisme de Kita Nago, ce bois à travers lequel Harry Nicolas, dit Mèt Fèy Vèt, voulait montrer "la force de l'union". "Bwa a" passait de ville en ville, jour et nuit, à chaque fois sur les dos de nouveaux volontaires, jusqu'à atteindre sa destination. Claude Bernard Sérant l'avait même présenté comme "le bois consolateur" dans un article dans le Nouvelliste.

Les auteurs de l'incendie de Kita Nago n'ont pas été identifiés. Mais certaines personnes profitent du moment pour rappeler que depuis l'installation de ce bois le 23 janvier 2013, dans la commune de Ouanaminthe, des groupes de croyants avaient toujours manifesté leur volonté de s'en débarrasser, vu que ce dernier, dans lequel croyaient bon nombres de riverains, représentait un symbole d'idolâtrie.

Raoul Junior Lorfils

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :