Lundi 21 Octobre, 2019

Il existe un « malaise » entre le PM et le président, confirme Céant

Le Premier Ministre haïtien Jean Henry Céant.

Le Premier Ministre haïtien Jean Henry Céant.

Jovenel Moïse et Jean-Henry Céant sont à couteaux tirés depuis un certain temps. Jovenel Moïse a reproché au Premier Ministre de n’avoir pas rassemblé l’aile dure de l’opposition lors du forum sur le pacte de gouvernabilité organisé 22 janvier dernier, de n’avoir rien fait pour résoudre la crise. Le Premier Ministre, insatisfait de l’insatisfaction du président, signe et persiste : le procès Petrocaribe, dossier éclaboussant le chef de l'Etat, doit avoir lieu.

Jean-Henry Céant en marge d’une visite à la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux administratif (CSC/CA), affirme qu’il n’y a pas de conflit ouvert mais qu’il existe un « malaise » entre lui et le président. Ce dernier a, tout compte fait, décidé de composer un comité dont la mission est de faciliter le dialogue national tant souhaité et de permettre la formation d'un « gouvernement inclusif ».

Rappelons que, dans le dossier des sept étrangers lourdement armés et arrêtés à Port-au-Prince, Céant avait déclaré qu'il était, avec la parlement, la cible des présumés mercenaires -dont l'un a avoué travailler pour des membres proches de Jovenel Moïse. Ce qui fait davantage persister l’animosité entre les deux hommes pourtant condamnés à travailler ensemble pour trouver une issue à la crise politique qui mine le pays.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :