Jeudi 22 Octobre, 2020

Hérold Toussaint appelle à la reforme du système éducatif haïtien

Le professeur Hérold Toussaint, Vice-recteur aux Affaires académiques de l'Université d'Etat d'Haiti (UEH)

Le professeur Hérold Toussaint, Vice-recteur aux Affaires académiques de l'Université d'Etat d'Haiti (UEH)

Le vice-recteur aux Affaires académiques de l’Université d’État d’Haïti (UEH), le professeur Hérold Toussaint, passe au peigne fin le système éducatif haïtien. En présence des travailleurs de la presse, lors d’une conférence tenue dans l’enceinte de rectorat d’Université d’Haïti, le mardi 24 juillet 2018, Monsieur Toussaint n’y va pas par quatre (4) chemins pour dénoncer la mauvaise qualité de l’éducation offerte par les écoles haïtiennes.

Ce dernier justifie ses propos par le fait que bon nombres d’étudiants qui parviennent à se tailler une place dans l’université éprouvent d’énormes difficultés à réussir leur première année. « Les étudiants ont trop de lacunes », crie le responsable d’université.

Toutefois, il croit que les étudiants ne sont pas responsables de leur sort. Hérold Toussait pointe du doigt des enseignants incompétents. « Des matières telles que les mathématiques, la physique, la Chimie sont très mal enseignées dans nos écoles », regrette le professeur.

Hérold Toussaint croit qu’il faut une nouvelle génération d’enseignants. En ce sens, il appelle à la mise sur pied des programmes de mise à niveau en faveur de ceux qui dispensent des cours au niveau de nos écoles classiques.

Pour Hérold, le niveau de ceux qui intègrent la faculté est une preuve palpable qui devrait appeler à une remise en question du système éducatif  haïtien.

Loin de vouloir décourager des jeunes qui veulent prendre le chemin de l’université, Monsieur Toussaint se prononce en faveur des formations professionnelles au préalable. Selon Hérold Toussaint, ceux qui croient qu’il faut obligatoirement fréquenter l’université pour se former font fausse route. C’est un stéréotype dont il faut outrer.

Par ailleurs, le professeur Toussaint déplore le fait qu’il n’y ait aucune articulation entre l’université d’État d’Haïti et le ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle. Selon lui, cela constitue un véritable handicap quant à l’accession des élèves à l’université compte tenu du fait que certaines écoles ne fournissent pas un enseignement adéquat en préparation à la réussite universitaire.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :