Dimanche 5 Avril, 2020

VIDEO - Hérold Courtois, portraitiste passionné

L'artiste et dessinateur Hérold Courtois en train de finaliser le portrait d'un enfant/ Video: Luckenson Jean/ LoopHaiti.

L'artiste et dessinateur Hérold Courtois en train de finaliser le portrait d'un enfant/ Video: Luckenson Jean/ LoopHaiti.

Crayonner est un art, savoir donner vie avec un crayon est un don. Hérold Courtois, un jeune portraitiste de 25 ans, originaire de Grand-Goâve, veut être parmi les plus talentueux de cette discipline. Unique dans sa façon de faire, il interprète, reproduit et crée des dessins en focalisant son travail sur l’effet réaliste que ses dessins peuvent avoir sur le visuel.

Jimmy Jean-Louis (acteur de cinéma haïtien), Fatima Altieri (chanteuse et mannequin), Niska Garoute (rappeuse haïtienne) et Kevin Valleray dit Kalash (chanteur et rappeur français originaire de Martinique) sont autant de personnalités de renom qu’a dessinées le jeune Herold Courtois. Ces portraits de stars au crayon sont d'une incroyable précision si bien qu’ils ressemblent à de la photographie.

Puisque la notion de l’art a toujours rimé avec les idéologies, le jeune dessinateur dit lier sa vision du monde avec ses opinions. Passionné, impliqué et engagé, il participe à sa manière dans l’art d’immortaliser des personnages, des scènes de société…

Selon ses explications, la réalisation d’un portrait lui prend environ deux semaines pour un travail raffiné et ces clients sont toujours satisfaits du travail qu’il leur fournit. « Jusqu’à présent, je n’ai pas encore reçu de grands reproches concernant mes travaux, qui d’ailleurs se réalisent à des prix abordables. Mais j’attends toujours des remarques de la part de mes clients pour pouvoir m’améliorer encore plus’ », lâche Hérold en toute modestie.

Dans son porte folio, plusieurs portraits et dessins traduisent son point de vue de la réalité sociale d’Haïti, du quotidien qu’il côtoie et de l’image d’Haïti dans les médias. « Je dessine pour m’exprimer et pour exprimer aussi les idées et les revendications de certaines couches sociales », explique le Jeune Hérold.

Étudiant finissant en histoire de l’art, à l'Institut d'Études et de Recherches Africaines IERAH/ISERSS au sein de l’Université d’Etat d’Haïti (UEH) le jeune dessinateur compte réaliser ses rêves les plus chers qui sont de : créer un nom dans le domaine à travers son atelier, valoriser et représenter Haïti dignement dans cette discipline sur la scène internationale.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :