Mardi 4 Août, 2020

Havana Guitar Night, 12 ans de soutien à la culture haïtienne

12 bougies pour Havanna Guitar Night.

Cela fait 12 ans depuis que Berthony Raphaël, suite à un conseil du chanteur T-Joe Zenny, avait pris l'initiative de fonder "Havana Guitar Night". Un espace où chaque jeudi des artistes confirmés ou pas gratifient au public un spectacle.

Pour ses 12 ans, Havana Guitar Night mettra sur un même et seul podium le samedi 11 juillet les artistes suivants: Mackenson Brutus, Farah Joseph, Shoomy, Fernando, Samanta Normil, Charline Jean Gilles, Gardyn Mercier, Alexa Cherrelus et Slooze.

Cette prestation sera diffusée sur plusieurs plateformes médiatiques dont la page Facebook de Loop Haïti. L'équipe de Havana Guitare Night profitera de l'occasion pour honorer l'animateur Carel Perdre qui vient de célébrer son 40e anniversaire.

En outre, la chanteuse Tamara Suffren et BIC de son nom d'état civil Roosevelt Saillant, feront office de Maîtres de cérémonie.

« C’est comme un papa et une maman qui, en étant les premiers témoins de leur enfant qui fait sa rentrée dans la maternelle. Et aujourd’hui cet adolescent de 12 ans subit fièrement les examens de certificat de fin d’étude primaire ». C’est avec ce sentiment de fierté et d’un parent responsable que Berthony Raphaël célèbre les douze ans d’existence de « Havana Guitar Night ».

Les débuts de Havana Guitar Night

Raphaël Berthony possédait un bar qui vendait seulement des liqueurs. Des amis fréquentaient souvent cet espace. Après une visite de T-Joe Zenny, ce dernier lui a proposé d'organiser une activité musicale dans laquelle plusieurs artistes peuvent défiler, selon les explications de Berthony qui avait toujours une guitare dans son bar.

"C'est ce même T Joe qui a choisi le jour de jeudi pour cette initiative", dit-il.

La première prestation remonte au 24 juin 2008 au parking de la compagnie Secosa sur la Route de Frères. Sans sonorisation, avec seulement une guitare, des artistes comme Vando Auguste, Christy Decombre ont mis du plaisir pour les gens qui y étaient. Et depuis, ça a continué pendant plusieurs années. Des artistes dans l'anonymat autrefois, ont pu faire leur nom sur la scène d'Havana Guitar Night.

Des objectifs au cours de route

D'après Berthony, au début aucun objectif n'était fixé. C'est en cours de route que l''équipe avait opté pour mettre sur scène des artistes en herbe. Mais pas que. Par la suite, Havana Guitar Night a aussi pour mission d'honorer plusieurs personnalités de la culture haïtienne. 

Et cette idée, c'est Philippe Saint Louis qui l'a soufflée à l'initiateur. De ce fait, le légendaire Raymond Cajuste, chanteur de Bossa Combo était la première personnalité à honorer à Havana Guitar night, raconte Raphaël.

Des objectif non encore atteints

Le boss de Havana Guitar night a évoqué clairement que certaines projets n'ont toujours pas vu le jour. Il met ceci sur le compte, notamment, de l'absence de mécènes en Haïti. 

Une école de musique, une salle de répétition, un studio d'enregistrement, entre autres sont des projets que l'équipe de Havana Guitar night ne parvient pas encore à matérialiser au profit des jeunes artistes.

Richard Alexandre

richardalexandre512@gmail.com

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :