Dimanche 22 Septembre, 2019

Hausse des prix des produits de 1ère nécessité, l’État appelé à agir

L’organisation de la défense des droits des consommateurs haïtiens tire la sonnette d’alarme face à la montée galopante des prix des produits alimentaires, ces derniers jours alors que le pouvoir d’achat des consommateurs est devenu plus faible. Dans un communiqué de presse publié date du 27 novembre 2018, cette structure déplore la passivité des instances étatiques laissant les marchands fixer comme bon leur semble les prix des produits de première nécessité.

Les prix de l’Huile, du riz, le haricot, de la viande, du charbon et autres produits alimentaires ne cessent d’augmenter sur le marché haïtien. Des ingrédients, les épices et légumes sont également en hausse. Quant aux vives alimentaires et fruits de mer, leurs prix outrepassent les petites bourses.

L’organisme de défense des droits des consommateurs déplore que les responsables de l’État ne prennent aucune disposition pour la mise sur pied d’une politique publique visant la valorisation de la production locale. Ce qui, selon l’ODDEFCOH, est la résultante de la dégringolade de la gourde devant le dollar américain. « Il faut plus de 75 gourdes actuellement pour un dollar américain, fait remarquer l’ODDEFCOH.

Pour stopper notamment l’hémorragie de la devise nationale, l’ODDEFCOH recommande aux responsables de l’État de mettre sur pied des magasins de l’État et des banques agricoles dans chaque département et commune du pays, créer de l’emploi en faveur des citoyens.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :