Mercredi 20 Juin, 2018

Haiti:Renforcement du réseau de surveillance des tremblements de terre

Photo carte sismique d'Haïti

Photo carte sismique d'Haïti

En vue de rendre plus dynamique et plus perspicace le système d’alerte et de surveillance sismique sur l’étendu du territoire national, le Ministère de l’Environnement (MdE) et le Bureau des Mines et de l’Énergie (BME) annoncent de façon conjointe la tenue d’une opération de renforcement dudit réseau.

Sur la base d'assistance technique et financière de pays comme le Mexique, l’Espagne et des institutions telles que la BID, etc., le MdE a reçu un lot de matériels constitués d’équipements sismiques additionnels, de deux stations sismologiques complètes, de six sismomètres et de six accéléromètres de marque GURALT. Ce geste symbolique de ces bailleurs devrait aider à structurer l’état du réseau existant lequel couvre les départements du Nord, de l’Ouest, du Sud’Est et du Centre.

Suivant la lecture de cette note de presse, un accord commun a été trouvé entre le MdE et le BmE concernant la répartission de ces équipements dans les départements de la Grande Anse (Jérémie), du Nord’Ouest (Môle St-Nicolas) et également dans certaines zones dont on dénote des activités sismiques récentes. Toutefois, les départements (Artibonite, les Nippes et le Sud) non couverts par cette distribution seront considérés comme des cas prioritaires.

La note est signée respectivement par les deux directeurs généraux, l’ingénieure Nicole Yolette ALTIDOR du MdE et Claude PREPTIT du BME. Et l'installation d’équipements répond à un projet du gouvernement haïtien d’insérer les risques sismiques dans les prises de décisions.

Kepsen MONESTIME