Lundi 18 Novembre, 2019

La gourde reprend ses pouvoirs en Haiti... le gouvernement s'explique

Le Gouvernement haïtien a rencontré la presse ce vendredi en vue d’expliquer sa décision adoptée en Conseil des ministres fin février, faisant de la gourde la seule et unique monnaie pour les transactions financières en Haïti.

Le dollar américain règne en maitre et Seigneur en Haïti depuis des années et dans presque tous les secteurs d’activité. Spectacles, restaurants, hôtels, loyers… de nombreux services et biens se payent en dollars américains dans un pays où l’on gagne son pain en gourde, la monnaie nationale. Et même quand un produit coûte dix dollars américains dans deux magasins, chaque vendeur adopte son propre taux de change, amenant les clients à payer pour le même service, à deux prix différents.

C’est fini, dit l’État haïtien. Réuni en Conseil des ministres le 28 février, le gouvernement haïtien a décidé de « retirer ce caillou des souliers » des citoyens haïtiens, en ordonnant que toutes les transactions financières effectuées sur le territoire haïtien se fassent désormais, obligatoirement, dans la monnaie nationale qui est la Gourde.

« Toutes les actions du gouvernement vont dans le sens des intérêts du peuple », a fait savoir le Premier Jack Guy Lafontant, lors de la conférence de presse tenue ce vendredi, pour faire le pont sur l’arrêté paru le 1er mars 2018 dans le journal Le Moniteur.

Lors de son entretien avec la Presse, le Chef du gouvernement s’est montré inébranlable sur la position, celle de la Constitution : « dans la loi mère du pays, la monnaie nationale est la Gourde », argumente-t-il pour justifier la décision prise après plusieurs mois de réflexions sur le phénomène voulant que l’haïtien achète des dollars américains pour bénéficier de services sur le sol d’Haïti.

« Notre rôle est d’accompagner la population dans la quête de mieux-être », dit le Ministre du Commerce, Pierre Marie Du Meny, soulignant qu’Haïti est l’un des « rares pays » ayant une double circulation de monnaie : la gourde et le dollar.

Tout va être mis en œuvre pour que cet arrêté soit appliqué dans son intégralité, a promis le Ministre Du Meny, grâce à notamment, une brigade qui va être déployée sur le territoire national.

 

De son côté, le ministre de l’Économie et des Finances, Jude Alix Patrick Salomon parle d’une situation d’insécurité, quand un individu se trouve dans l’obligation de chercher des dollars dans les rues en vue de payer pour des services et des biens en Haïti.

Le Gouverneur de la Banque centrale, Jean Baden Dubois, pour sa part, souligne que la gourde est devenue une monnaie de second ordre par rapport au dollar, « depuis qu’on est entrés dans le taux de change flexible ». « Le pays est dollarisé à plus de 60%, dit-il, ajoutant qu’il « est fondamental de ramener les pendules à l’heure afin que tous les prix s’affichent en gourde ».

En effet, après des mois de réflexion sur la question, dans l’article 4 d’un arrêté paru le 1er mars dans le journal officiel d’Haïti, Le Moniteur, il est écrit noir sur blanc : « Il est interdit de réclamer à quiconque le paiement en devise étrangère ou son équivalent en gourde pour des transactions dont le règlement s’effectue sur le territoire ».

« Les prix des biens et services sont obligatoirement affichés et payés en gourde », peut-on lire dans le document signé par le Président Jovenel Moise, son Premier ministre Jack Guy Lafontant, le ministre de l'Économie et des Finances (MEF), Jude Alix Patrick Salomon, le ministre de l'Intérieur, Max Rudolph Saint-Albin et le ministre des Affaires étrangères et des cultes, Antonio Rodrigue.

Et ce n'est pas tout. L'État haïtien autorise tous les citoyens à dénoncer et porter plainte contre quiconque leur demande de payer à partir d’une monnaie autre que la gourde, dit l’arrêté. 

La seule monnaie qui a cours en Haïti est la gourde, disent les signataires, soulignant que les contrevenants à ces dispositions seront poursuivis, « conformément aux lois de la République ».

Néanmoins, ces mesures ne visent pas les individus ayant un compte bancaire en dollars.

Pourquoi est-il important d’adopter la gourde comme monnaie unique en Haïti ? L’économiste Etzer Émile répond aux questions de Loop Haïti, sur ce sujet.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :