Mercredi 13 Décembre, 2017

Haïtien infecté de la lèpre au Chili : la communauté haïtienne réagit

Crédit photo : eldinamo, un média chilien

Crédit photo : eldinamo, un média chilien

La nouvelle s’est répandue comme une trainée de poudre. Les medias s’en sont emparés, à grand renfort d’articles sur la lèpre mais aussi en invitant des spécialistes à envisager l’éventuel risque de contamination en masse. Victimes de discriminations, la commutation haïtienne n’avait pas besoin de l’annonce qu’un ressortissant d’Haïti de 28 ans a été infecté de la lèpre à Valdivia, au Chili. Il serait le deuxième cas de la maladie sur le territoire national.

« La lèpre a un traitement, la xénophobie non »  s’est indignée sur Facebook « La communauté Haïtienne au Chili » dans une publication « likée » un millier de fois et partagée par environ 500 utilisateurs. Pour « la communauté », le cas reste ‘suspect’ car les résultats définitifs doivent être connus jeudi.

Infecté ou pas, le « compatriote » jouit des droits réservés aux patients » a rappelé « La Communauté ».

D’après Doctissimo, « la lèpre est une maladie infectieuse chronique due à une bactérie, le bacille Mycobacterium leprae. Cette affection touche principalement la peau, les nerfs, les membres et les yeux. Un traitement précoce permet d'éviter les séquelles. »


Recevez gratuitement les dernières nouvelles locales et internationales directement sur votre téléphone :

Téléchargez l’application Loop News Caribbean sur Google Play Store : http://bit.ly/1HHj2Uu

Téléchargez l’application Loop News Caribbean sur l’App Store : http://apple.co/2e3q1Lk