Mercredi 15 Août, 2018

Haiti veut augmenter des tarifs douaniers, la RD demande le dialogue

Haiti veut augmenter de 40% les tarifs de douane à la RD. Photo: Listin Diario

Haiti veut augmenter de 40% les tarifs de douane à la RD. Photo: Listin Diario

Le gouvernement haïtien cherche, par tous les moyens, à augmenter ses recettes et pallier à la situation économique du pays. Après avoir échoué dans l’augmentation du prix de l’essence qui a causé les émeutes allant de la période du 6 au 8 juillet dernier, les autorités tentent actuellement d’augmenter de 40% les tarifs douaniers sur les produits dominicains.

Cette tentative a occasionné des réactions du côté des dominicains, particulièrement le ministère de Affaires Etrangères qui a alerté l’Organisation Mondiale du Commerce sur cette affaire. De son côté, le secteur privé dominicain a réagi dans la presse dominicaine par le biais du président du Conseil national des Entreprises et du groupe SID COMPRENDRE, Pedro Brache.

Reconnaissant le droit des autorités haïtiennes de prendre des décisions souveraines, Brache a déclaré qu’elles devraient d’abord prioriser le dialogue avec la République Dominicaines afin de pouvoir mesurer l’impact de ces mesures sur la population d'Haiti. Selon lui ce tarif de 40%, serait un « poids » pour le peuple Haïtien qui achète pour près d’un milliard de dollars de produits de la République Dominicaine.

Le chef de la direction du groupe SID, Ligia Bonetti, est allé dans le même sens en faisant croire que Haïti devrait réfléchir à un dialogue où les citoyens peuvent avoir un accès de base aux produits de première nécessité afin que leur consommation soit plus abordable. Il a poursuivi en affirmant que l’augmentation des tarifs disproportionnés ne ferait qu'augmenter le prix des produits qui arrivent en Haïti.

« Je crois que le dialogue est ce qui prévaut en ce moment. Le secteur privé haïtien et le dominicain doivent continuer à dialoguer comme ils l'ont fait par le passé et les autorités doivent sans aucun doute exercer leurs engagements frontaliers », a-t-il ainsi déclaré au journal Hoy Digital.

L’augmentation des tarifs douaniers, selon lui, ne ferait qu’appauvrir un peu plus la population haïtienne. Actuellement, les autorités dominicaines ont entamé des pourparlers avec l’OMC afin de forcer le gouvernement à revenir sur leur décision.