Jeudi 13 Décembre, 2018

Haïti : un maire arrête les activités scolaires pour nettoyer sa ville

Des habitants de la ville de saint-Marc à pied d'oeuvre ce mardi dans le cadre de la Journée communale de nettoyage et d’assainissement, décrétée par la Mairie de la commune. /Photo : Frantz Ulysse, maire assesseur.

Des habitants de la ville de saint-Marc à pied d'oeuvre ce mardi dans le cadre de la Journée communale de nettoyage et d’assainissement, décrétée par la Mairie de la commune. /Photo : Frantz Ulysse, maire assesseur.

Ce mardi matin, la mairie de Saint-Marc a entrepris une campagne de nettoyage en vue d’enlever les fatras qui jonchent les rues. « Cette décision provient du souci de la société civile à assainir la ville », explique le maire assesseur Frantz Ulysse à la rédaction de Loop Haïti.

L'édile reconnait que la ville fait face à un problème d’insalubrité important. « Nous procédons tous les jours au ramassage d’ordures dans la cité », dit-il, en avouant plus loin que l’institution communale n’arrivera jamais à stopper la montée de l’insalubrité de la commune en raison d’un manque de matériels.

 

« Nous savons également que les sachets en plastique posent de sérieux problèmes environnementaux. Mais, que faire ? », se demande-t-il, pour éviter de se lamenter sur le sort de l'institution.  

Vu l'incapacité de la mairie de Saint-Marc à couvrir toutes les artères de la ville, Frantz Ulysse voit de très bon œil que l’initiative de nettoyage trouve son origine dans la société civile même, précisément de la Ligue des pasteurs de Saint-Marc.

« Ces révérends détiennent une très grande influence sur la commune. S’engager de telle manière contre l’insalubrité, c’est envoyer un signal fort aux différentes couches de la population et leur demander de s’impliquer dans la lutte contre les fatras », dit-il.

La mairie dispose d’environ 600 sachets en plastique qui sont distribués dans les 4 coins de la ville. Aucun budget n’a été communiqué pour la tenue de cette journée, mais les autorités municipales prévoient de les accompagner à mesure.

Dans une circulaire en date du 6 mars, la mairie de Saint-Marc avait décrété ce mardi : Journée communale de nettoyage et d’assainissement. Les administrations publiques et privées, les établissements scolaires étaient appelés à porter collaboration pour la réussite pleine et effective de cette journée.

 

Des institutions scolaires, en pleine période d’examens, ont demandé une main levée de la part des autorités municipales, confirme le maire Ulysse. Il ajoute qu’il les a expliquées le symbolisme d’une pareille journée et qu’elles devraient collaborer dans la mesure du possible. Tous les dirigeants n'ont pas avalé ce conseil, regrette-t-il. 

Ce n’est pas la première fois que la cité Nissage Saget mobilise ses ressources humaines pour nettoyer la ville. Autrefois, les membres du scout de la commune, les brigadiers des églises protestantes savaient conjuguer leurs efforts pour maintenir la ville en état de propreté permanent, conclut Frantz Ulysse, membre du Conseil municipal de Saint- Marc composé du maire principal Nicolas Dorvilus, des maires assesseurs, Sherline Joseph et lui.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :