Jeudi 22 Octobre, 2020

Haiti-U-17: Dino Surpris s’offre un triplé pour le premier match

Dino Supris a realisé le coup du chapeau pour permettre aux grenadière de gagner (4-1) Photo de la FHF

Dino Supris a realisé le coup du chapeau pour permettre aux grenadière de gagner (4-1) Photo de la FHF

La sélection féminine haïtienne de football des moins de 17 ans a bien débuté la dernière phase des éliminatoires pour la coupe du monde U-17 qui se déroulera en Uruguay du 3 novembre au 1ᵉʳ décembre 2018. Elle vient de battre les portoricaines 4-1 grâce à un triplé de Flero Dino Surpris.

Au stade « Estadio nacional de futbol », les grenadières ont corrigé la sélection portoricaine 4-1 grâce notamment à l’extraordinaire performance de Flero Dino Surpris. Ayant reçu une passe dos au mur, Dino Surpris a réalisé une roulette qui a mis dans le vent la défenseure portoricaine. Elle a enchainé avec une puissante frappe du pied gauche dans les 20 mètres. La goalkeeper Cristina Roque n’a fait que saluer le ballon qui entrait dans ses filets, on jouait la 25e minute de jeu.

Quelques instants plus tard, juste avant la pause, les grenadières doublent la mise grâce à Melchie Dumornay qui était à la réception d’une passe une-deux avec Danielle Etienne.

De retour après la pause, les protégées de Wilner Etienne n’ont pas tardé à creuser l’écart grâce à l’inévitable Flero Dino Surpris. L’attaquante a profité d’une magnifique remise de la poitrine de l’attaquant Milan Jerome pour donner une avance de 3-0 a tout un pays qui rêve de réaliser cette épopée historique de participer à la coupe du monde des moins de 17 ans… pour la première fois.

Dans son interview après match, Dino Surpris a dit sa fierté de la performance de l’équipe. « Je me sens très fière de moi et mon équipe. Je me sens très heureuse », confie timidement Dino.

Les Portoricaines ont réduit l’écart mais, les haïtiennes ont assumé leur domination en inscrivant un 4e but logique qui a porté le score à 4-1.

Malgré le score large (4-1), le coach des Grenadières, Wilner etienne, se montre très prudent et ne veut pas céder à l’euphorie. « Courte victoire, le plus gros reste à faire », a commenté le sélectionneur. « D'abord on doit l’emporter sur Nicaragua pour rester dans la compétition » a-t-il ajouté.

En ce qui a trait à la meilleure joueuse du match, l’entraineur confie que c’était son premier match comme attaquante. « On doit insister sur sa présence devant les buts pour corriger son manque d'efficacité. Hier à elle seule elle devait mettre plus de cinq buts », indique Wilner Etienne.

A noter dans le second match de la soirée, le Mexique n’a fait qu’une bouchée du Nicaragua (8-0) adversaire des grenadières samedi prochain.

Wilner Bossou

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :