Mardi 19 Novembre, 2019

Haïti-Santé : la menace de grève persiste à l’HUEH

Une vue de l’Hôpital de l’Université d'Etat d'Haïti

Une vue de l’Hôpital de l’Université d'Etat d'Haïti

Des employés de l’Hôpital de l’Université d’Etat d’Haïti (HUEH) menacent de paralyser les activités au sein de cette entité si aucune réaction concrète par rapport à leurs cahiers de doléances n’a été faite jusqu’à lundi. Leurs principales revendications : ajustement de salaires, nominations, régularisations de chèques.

En ce sens, une mise au point a été faite ce vendredi 4 mai 2018 lors d’une conférence de presse donnée par le Syndicat de l’HUEH.

« Cela fait huit mois depuis que les travailleurs attendent leurs nominations, mais rien n’a été fait », explique Roseta Alisma, présidente du Syndicat qui profite pour dénoncer « un ajustement déguisé » de la part des responsables de la Santé Publique en Haïti.

Les employés sont fatigués de leur statut de contractuel qui perdure et exigent leurs nominations sans conditions. Sinon, ils prévoient  de perturber le fonctionnement de l’institution sanitaire. Selon la responsable de syndicat, s’il y a une volonté politique [réelle] de résoudre le problème, les lettres de nomination doivent être signées et remises lundi matin pour éviter tout dérapage.

« Dans le cas contraire, je ne serai pas responsable de ce qui va arriver après », s’excuse-t-elle.

Depuis deux ans, ces employés de la santé ne cessent de réclamer de l’Etat haïtien (MSPP) de meilleures conditions de travail. Les années se suivent, les grèves s'enchaînent. Vraisemblablement, l’on n’arrive pas à les satisfaire jusque-là.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :