Mardi 25 Juin, 2019

Haïti : la MINUJUSTH se retire progressivement

Madame Sophie Boutaud De La Combe/Twitter

Madame Sophie Boutaud De La Combe/Twitter

Sous la demande du conseil de sécurité des Nations Unies, la Mission des Nations unies pour l’appui à la Justice en Haïti (MINUJUSTH) va se retirer progressivement en Haïti. À partir du 18 décembre 2018, la mission onusienne passera de 7 à 5 contingents sur le territoire haïtien. 

En avril 2010, le conseil de sécurité des Nations Unies avait adopté la résolution suivante : « La composante de police de la MINUJUSTH sera ramenée à cinq unités de police constituées entre le 15 octobre 2018 et le 15 avril 2019 et gardera 295 policiers jusqu’au 15 avril 2019. »

D'ici la fin de l'année, deux contingents des casques bleues plieront bagage et laisseront le pays pour ce qui est « une première étape dans sa stratégie de désengagement », a fait savoir la mission dans une note d'information.

Contactée par Loop Haïti, Sophie Boutaud de la Combe explique que le conseil de sécurité, à travers la résolution qui a installé la MINUJUSTH, a donné une date limite à la mission dès lors qu’elle a été installée. Ainsi, elle rajoute qu’elle devrait se retirer à l’horizon de 2019.

Interrogé si le retrait de la force Onusienne est propice avec la recrudescence de l’insécurité dans la capitale, madame Boutaud de la Combe, voulant être rassurante, affirme que les contingents basés à Port au Prince, resteront sur place, à part un des deux contingents indiens. « Ce retrait progressif concerne pour le moment, le contingent Bangladais basé à Miragoâne et celui de l’Inde », confie madame Boutaud qui précise que ce retrait est proportionnel au renforcement de la présence et des capacités de la PNH.

Le retrait des casques bleus arrive à un moment où l’insécurité connaît un pic important dans le pays avec des manifestations antigouvernementales, le lynchage de plusieurs officiers de police et les conflits armés entre gangs rivaux à Port-au-Prince.

Wilner Bossou

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :