Lundi 17 Février, 2020

Haiti-Rép Dom: Des citoyens s'engagent contre la traite des personnes

Graphique illustrant la Traite

Graphique illustrant la Traite

Des citoyens haïtiens engagés ont lancé le 11 décembre dernier "l’Observatoire de migration et du trafic transfrontalier" à Ouanaminthe. Cette organisation doit lutter contre la traite des personnes et la violation des droits des migrants d’après son coordinateur général, Sylvestre Fils Dorcilus.

Initiative de plusieurs militants qui travaillent dans plusieurs villes le long de la frontière poreuse entre Haïti et la République dominicaine, l’Observatoire de migration et du trafic transfrontalier, se veut une initiative citoyenne pour contrecarrer la traite.

« Non à l'esclavage moderne! » est la devise de cette institution fraichement créée dont la plupart des représentants viennent de Ouanaminthe et Dajabón.

D’après ce qu’a déclaré le coordinateur général de l'Observatoire, Sylvestre Fils Dorcilus à l’agence de presse EFE (Listín Diario), « l'observatoire vise à observer les faits, à documenter les cas de traite et à analyser les données pour évaluer l'application des instruments internationaux des droits de l'homme liés à la traite en vue de formuler des recommandations ».

Avec des partenaires tels : l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) et le Service jésuite des migrations, ce nouvel observatoire promet des sensibiliser la population haïtienne au sujet de la traite des personnes légalement défini à l’article 1.1.1 de la loi du 2 juin 2014 qui porte sur la thématique.

Dans cette dite loi, il est précisé que la « traite des personnes » désigne : « le recrutement, le transport, l’hébergement ou l’accueil de personnes, par la menace de recours ou le recours à la force ou à d’autres formes de contrainte, par enlèvement, par la fraude, la tromperie, par abus d’autorité ou d’une situation de vulnérabilité, ou par l’offre ou l’acceptation de paiements ou d’avantages pour obtenir le consentement d’une personne ayant autorité sur une autre à des fins d’exploitation ».

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :