Mardi 18 Février, 2020

Des personnalités haïtiennes saluent la mémoire de Kobe Bryant

Kobe Bryant le 2 janvier 2015 au Staples Center de Los Angeles sous le maillot des Lakers

Kobe Bryant le 2 janvier 2015 au Staples Center de Los Angeles sous le maillot des Lakers

Le décès de la superstar de la NBA, Kobe Bryant a bouleversé le monde. Fans de basket, figures politiques et personnalités publiques ont vivement affiché leur tristesse face à cette perte brutale dans des circonstances jusque-là inconnues. Les Haïtiens n’ont pas fait exception à cette règle.  

« Choquant », a tweeté le journaliste sportif de Radio Ibo, Jean Pierre Etienne. « C’était le joueur qui m’a fait tomber amoureux du basketball », avoue-t-il avant d’ajouter que ce dernier était son « joueur préféré ».

« Je ne veux croire cette nouvelle », avait tweeté Paul Punior Prudent, journaliste haïtien accrédité à la NBA à l’annonce de la terrible nouvelle de la mort de Kobe Bryant. Il est revenu à la réalité ce matin comme tous ceux qui résistaient à l’idée de croire à cette information subite.   

« Mwen fòse aksepte Kobe ale vre » (je m’efforce à accepter le départ de Kobe) a-t-il écrit ce lundi matin, soulignant l’impact de Bryant dans la vie des jeunes de sa génération avant de conclure son message avec l’hashtag #ManbaMentality.

« Quelle Tristesse ! Quel gâchis », a réagi de son côté le célèbre réalisateur haïtien et homme politique, Richard Senecal. « Mourir à 13 ans en même temps que son père dans des circonstances tragiques », est un véritable « gâchis » et une grande « tristesse » que l’on soit la fille de Kobe Bryant ou celle d’un policier haïtien. Une analogie pour le moins surprenante.

Pour l’artiste haïtien de renommée mondiale Wyclef Jean, le disparu a été « vrai gladiateur » qui a marqué la vie de millions de personnes. « Tu seras à jamais gravé dans notre mémoire, celle de nos enfants et des générations à venir », a déclaré le chanteur qui qualifie de « roi et princesse » le basketteur et sa fille Gianna décédée elle aussi dans le crash d’hélicoptère ce dimanche 26 janvier.

Il est bon de souligner qu’en début de semaine, la superstar qui se réclame toujours d’Haïti a défrayé la chronique dans le pays à l’annonce des 25 millions de dollars de financement récoltés, via Carnival World Music Group, dans le but de supporter les auteurs-compositeurs et producteurs de musique en Afrique et dans les pays en développement. Le projet, selon Forbes, vise aussi à donner leur autonomie à des entreprises opérant dans le secteur musical et appartenant à des femmes.

D’autres célébrités haïtiennes ont pris la parole pour rendre hommage au basketteur ou simplement partager une photo de lui sur leur compte: Jimmy Jean Louis, Pascal Solages, Carel Perdre, Marc Alain Boucicault, Naomi Osaka…

Un décès qui n’a pas manqué de laisser de traces dans la communauté haïtienne ou l’ancien dossard 8 et 24 des Lakers avait nombreux fans.

RIP Champ!

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :