Samedi 4 Juillet, 2020

Haïti: Religions pour la Paix prône une trêve et un dialogue inclusif

Logo "Religions pour la Paix Internationale", l'entité qui regroupe toutes les structures "Religions pour la Paix" à travers le monde. Page Facebook/RFP

Logo "Religions pour la Paix Internationale", l'entité qui regroupe toutes les structures "Religions pour la Paix" à travers le monde. Page Facebook/RFP

La plateforme Religions pour la Paix invite les acteurs concernés par la crise actuelle, à observer une trêve et entamer un processus de dialogue inclusif, en vue de faciliter une solution pacifique. Dans une note de presse conjointe rendue publique le 1e novembre dernier, « Religions pour la Paix Haïti » et Religions pour la Paix Internationale », disent craindre une catastrophe humanitaire dans le pays.

Dans cette note portant la signature du Révérend Pasteur Clément Joseph, ces structures inter-religieuses se montrent préoccupées par rapport à la dégradation de la situation socio-politique que connait Haïti depuis plus de deux mois. Dans un premier temps, Religions pour la Paix Haïti souligne que la crise actuelle et les actes de violence qui y sont associées, sont en train de conduire le peuple haïtien vers une catastrophe humanitaire sans précédent.

« La crise a déjà fait de nombreuses victimes innocentes. Des rues sont bloquées, les écoles sont fermées, privant des millions d’enfants d’accès à l’éducation. Ces effets ne feront qu’exacerber les injustices et les inégalités sociales au détriment des plus pauvres », se plaint Religions pour la Paix Haïti.

Profondément préoccupée par la résistance « infructueuse » des parties en conflits, la RPPH exhorte les Haïtiens à renforcer l’esprit de dialogue, de négociation et de compréhension dans leur culture politique. Ceci, selon la structure inter-religieuse, est nécessaire pour faciliter une solution pacifique de cette crise et éviter plus de victimes parmi la population civile, en particulier parmi ceux qui sont les plus nécessiteux.

Pour faire de cette crise une opportunité de transformation sociétale favorable à la dignité de chaque haïtien, « Religions pour la Paix Haïti » appelle les protagonistes à consentir une trêve pour faire cesser immédiatement la violence sous toutes ses formes. Elle les invite à s’engager sans délai dans un processus de dialogue inclusif pour trouver une issu profitable au peuple haïtien. Invitant la société civile à soutenir toute initiative de dialogue, le regroupement inter-religieux appelle les pays amis d’Haïti à apporter une aide humanitaire d’urgence et à jouer un rôle actif et concret dans la démarche proposée.

Dans un second temps, « Religions pour la Paix Internationale », dit apporter son plein soutien au peuple haïtien, dans sa quête de paix, de sécurité et d’institutions fortes. Dans sa prise de position, la RFP appelle à la mise en place d’un corridor humanitaire efficace en faveur de ceux dont la vie a été profondément affectée par les violences directes et les effets connexes. Cette entité qui regroupe toutes les structures « Religions pour la Paix » à travers le monde, encourage toutes les communautés religieuses et toutes les personnes de bonne volonté dans le pays, à soutenir « Religions pour la paix Haïti », à la fois dans son appel au dialogue, mais également, dans le cadre de sa promotion pour la réponse humanitaire.

Rappelons que la plateforme « Religions pour la Paix Haïti » avait indiqué clairement, au début du mois d’octobre dernier, qu’il lui était impossible de jouer le rôle de médiateur dans le cadre du dialogue proposé par le président Jovenel Moïse, avec les différents secteurs de la vie nationale. La RPPH avait justifié sa décision, par le fait que les principaux partis politiques concernés, n’avaient pas accepté de dialoguer avec le chef de l’Etat. Aucun des acteurs en question n'a changé sa position jusqu'ici.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :