Lundi 16 Septembre, 2019

Haïti pourrait bientôt faire face à une nouvelle pénurie de carburants

Haiti pourrait connaitre une nouvelle pénurie de carburants dans les jours à venir, ont annoncé plusieurs compagnies pétrolières./Photo: Archives.

Haiti pourrait connaitre une nouvelle pénurie de carburants dans les jours à venir, ont annoncé plusieurs compagnies pétrolières./Photo: Archives.

Les prochains jours ne seront pas du tout roses pour cette République dont une frange de la population s’attèle, présentement, à décortiquer l’audit final des fonds Petrocaribe dilapidés alors qu’ils étaient destinés à mettre en œuvre des programmes sociaux de développement.

Une autre crise se profile : celle de la rareté d’essence. Dans une lettre envoyée au ministre de l’Économie et des Finances, Ronald G. Décembre et conjointement signée par de nombreuses compagnies dont Dinasa, Sol Haïti, Kimazou S.A, les importateurs ont exprimé leurs inquiétudes de ne pas pouvoir, dans les jours à venir, approvisionner le pays en carburants.

« […] la situation financière de l’industrie que nous représentons n’a fait qu’empirer à cause de l’augmentation du prix du pétrole sur le marché international et de la dépréciation continue de la gourde », ont écrit les destinateurs.

Ce qui laisse supposer que le pays pourrait encore une fois faire face à une nouvelle pénurie d’essence dans les différentes stations de services. Car, les compagnies signataires, regroupées au sein de la structure dénommée « Les professionnels du pétrole », annoncent qu’elles ne seront plus en mesure d’assurer l’approvisionnement des carburants, cause de l’appauvrissement de leurs trésoreries résultant du non-paiement des taxes à rembourser par le trésor public.

Les compagnies affirment en outre qu’elles ne peuvent « plus financer la subvention des prix de vente des produits pétroliers ».


A rappeler qu’au début du mois d’avril 2019, une rareté d’essence avait été observée dans les pompes de la capitale et celles des principales villes de province où de nombreux automobilistes et d’autres propriétaires de véhicules en ont profité pour revendre à prix exorbitant leur gallon acheté à prix normal.
Lire : Rareté de gazoline : le calvaire des automobilistes se poursuit

Lire : Rareté de gazoline : le calvaire des automobilistes se poursuit

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :