Dimanche 18 Août, 2019

Haïti-Politique : AYITI 2054 se propose de "venir au secours" du pays

Ayiti 2054 est cette nouvelle structure politique constituée d'une quarantaine de jeunes leaders Haïtiens se donnant pour mission de contribuer à la construction de l'"Haïti à laquelle aspire chaque Haïtien, chaque Haïtienne". La rédaction vous propose ici un extrait de la résolution constituante de cette équipe qui se propose de "venir au secours" de son pays en proie à une crise aigüe et en quête d'une alternative viable et durable.

Réalisant qu’après trente-trois années de transition démocratique l’État est failli ;

Réalisant que le système d’exclusion faisant évoluer 90% de la population en marge du projet national est éclaté et ne puis se renouveler ;

Réalisant que nous sommes dans une situation exceptionnelle où les élites sont en crise et que la classe politique n’est pas à la hauteur de celle-ci ;

Réalisant que les politiques sont dépassés et que la corruption et l’impunité sont en train de nous voler notre avenir ;

Réalisant que nous ne pouvons compter sur l’irresponsabilité des leaders violents et corrompus et que nous n’avons pas une crise de Gouvernement mais une crise d’État ;

Réalisant qu’une nouvelle ère nait avec le besoin de moralisation de la vie publique, du progrès pour toutes et pour tous et que cette ère nouvelle réclame un leadership nouveau, des idées nouvelles ;

Nous nous engageons à venir au secours de notre pays pour offrir à la République d’Haïti le sens du service public, l’intégrité, l’effort, une vision de grandeur ;

Nous jeunes leaders conscients, nous engageons à nous organiser, à nous dépasser pour répondre aux exigences de l’heure, à savoir :

  • Bannir de la vie publique la corruption, l’impunité, le pognonisme ;
  • Construire un État haïtien pour tous, le progrès pour tous ;
  • Former un nouvel État qui s’établira par une nouvelle Constitution et par le bon exemple. D’où la nécessité du procès Petrocaribe.

Nous nous engageons pour un État qui ne favorise aucun monopole, aucune exclusion, aucune exploitation, mais pour que 90% de la population ait la capacité enfin de créer de la richesse.

Les jeunes d’ici et d’ailleurs doivent se réveiller, s’organiser, se responsabiliser pour prendre leurs places dans la vie politique nationale pour que notre génération ne passe sans qu’Haïti ne change pas.

« Le nouvel État c’est notre devoir, c’est notre responsabilité« .

Signataires :


1. Joseph Chanoine Charles
2. Phenil Gordon Desir
3. Louise Carmelle Bijoux
4. James Jacques
5. Judin Merveus
6. Faydi Celan
7. Alexandre Telfort Fils
8. Ismona Eugène
9. Wilfrid Gilles
10. Johnny Pierrelis
11. Pelex Flereme
12. Cenes Fleurant
13. Daniela Jacques
14. Mirlande Olivier
15. Claudy Jean
16. Robenson Jean-Claude
17. Helph Monod Honorat
18. Hantz Joseph
19. Jordan H. Verdule
20. Feland Jean
21. Eventz Leguerrier
22. Uguelin Jean-Baptiste
23. Louis-Jean Vixamar
24. Belijacques Saint-Cleris
25. Marcna Andy Pierre
26. Roudy Stanley Penn
27. Stanley Momperousse
28. Thony Louis
29. Yves Fritz Gerald Guerrier
30. Pierre Motler
31. Jean Junior Philistin
32. Desilien Pierre
33. Marie Danielle Pierre-Charles
34. Huguens Louis
35. Yves Bernard Remarais

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :