Mercredi 17 Juillet, 2019

Haïti peut disparaitre si rien n’est fait, prédit Lucmane Délille

Haïti peut disparaitre si rien n’est fait, prédit Lucmane Delille

Haïti peut disparaitre si rien n’est fait, prédit Lucmane Delille

L’ancien commissaire du gouvernement de Port-au-Prince, Me Lucmane Delille exprime ses préoccupations face à l’augmentation de l’insécurité dans plusieurs endroits du pays notamment à la capitale. L’ex-chef du parquet regrette que le pays soit devenu invivable, ces derniers jours.

En ce sens, il lance un appel au président de la République Jovenel Moise, le garant des institutions à prendre ses responsabilités afin de faciliter la pacification du pays. L’homme de loi s’insurge contre le comportement passif des autorités qui, selon lui, ont peur d’affronter les gangs armés. « Si des autorités étatiques sont incapables de remplir leurs fonctions, qu’elles remettent leur démission », déclare Me Delille. 

L’ancien chef du parquet de la capitale invite certaines personnalités qui ont servi le pays dans le passé dont les anciens ministres de la justice et de la sécurité publique Me Bernard Gousse et Paul Denis, l’ancien directeur général de la police nationale d’Haïti Léon Charles à s’impliquer une nouvelle fois pour le renouveau du pays.

L’ancien parquetier se dit révolté devant la panique qui a régné au palais de justice de Port-au-Prince dans l’après-midi du mercredi 13 mars 2019 où des bandes armées contrôlées par Arnel Joseph et « Ti Je » ainsi connu  ont tenté d’enlever un prévenu de leur camps qui était sur le point d’être fixé sur sa peine lors d’une audience. Les juges de siège, avocats, huissiers et greffiers ont dû se réfugier sous des bureaux.

Me Lucmane Délille rappelle qu’il a procédé à l’arrestation du chef de gang Arnel Joseph lorsqu’il a été à la tête du parquet de Port-au-Prince. Néanmoins, il dit ignorer complètement les moyens qui ont été mis en œuvre pour extraire ce bandit de la prison.

Par ailleurs, Délille encourage le dialogue entre les forces vives du pays en vue de trouver une issue heureuse à la crise actuelle. Il demande aux acteurs à se rendre à l’évidence que le pays est à son plus bas niveau et peut disparaitre si rien n’est fait.

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :