Samedi 29 Février, 2020

Haïti: mobilisation citoyenne contre la corruption

Des manifestants à Port-au-Prince, le 24 août 2018 après un appel à la mobilisation lancé sur les réseaux sociaux pour dénoncer la corruption et la gestion opaque des fonds prêtés à Haïti par le Venezuela depuis plus d'une décennie

Des manifestants à Port-au-Prince, le 24 août 2018 après un appel à la mobilisation lancé sur les réseaux sociaux pour dénoncer la corruption et la gestion opaque des fonds prêtés à Haïti par le Venezuela depuis plus d'une décennie

Plusieurs centaines de personnes ont manifesté vendredi à Port-au-Prince après qu'un appel à la mobilisation a été lancé sur les réseaux sociaux pour dénoncer la corruption et la gestion opaque des fonds prêtés à Haïti par le Venezuela depuis plus d'une décennie.

Au milieu de la foule rassemblée devant un bâtiment administratif en charge de superviser la gestion des fonds publics, Bernard porte avec fierté son t-shirt sur lequel figure un des slogan repris sur les réseaux sociaux: "Kote kob Petrocaribe a?" (Où est l'argent Petrocaribe? en créole).

Cette campagne citoyenne virtuelle s'est concrétisée vendredi en rassemblant plusieurs centaines de personnes, en majorité des jeunes qui n'avaient pour la plupart jamais manifesté.

"Quand le Venezuela a donné ce programme, c'était certainement avec l'idée que tous les petits pays arrêtent de subir les gros taux d'intérêts du FMI et des autres instances internationales: ils nous ont donné un petit taux d'intérêt pour qu'on puisse se développer. Donc tous ceux qui ont volé l'argent doivent aller en prison" assure avec fermeté Gerdy Ithamar Pierre-Louis, étudiante en droit de 23 ans.

En 2016 puis en 2017, deux enquêtes du sénat haïtien sur le mauvais usage de près de 2 milliards de dollars de ce fond avaient épinglé une douzaine d'anciens ministres, du parti actuellement au pouvoir, mais jamais les rapports n'avaient pas été suivi de poursuites judiciaires.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :