Mercredi 11 Décembre, 2019

Haïti : « L'OEA doit s'abstenir de soutenir le gouvernement »

Photo : Mission permanente d'Haïti auprès de l'OEA / Facebook

Photo : Mission permanente d'Haïti auprès de l'OEA / Facebook

Dans une note datée du 20 novembre 2019, des citoyens haïtiens appellent l'Organisation des États Américains (OEA) à « s'abstenir de toute collaboration avec le gouvernement haïtien corrompu dirigé par le président Jovenel Moïse ».

Dans les faits, le représentant spécial de l'OEA en Haïti, Cristóbal Dupouy, s’est réuni lundi avec des membres du gouvernement haïtien afin de présenter le projet intitulé : « Renforcement institutionnel pour lutter contre la corruption en Haïti ». Par cet acte, l’OEA confirme son appui à l’administration Jovenel Moïse dans son ambition affichée de lutter contre la corruption en Haïti.

En revanche, une vingtaine de citoyens haïtiens estime que « cela constitue une gifle pour l'état de droit et la société civile haïtienne, en particulier ceux qui luttent courageusement contre la corruption dans le pays ». « Plus tôt cette année, la Cour des comptes et du contentieux administratif du pays a publié deux rapports partiels sur la dilapidation de milliards de dollars du Fonds PetroCaribe, constatant que le président et des compagnies qu’il dirigeait ainsi que des membres clés de son parti politique [Parti Haïtien Tèt Kale, NDLR] sont des bénéficiaires directs de ces fonds mal utilisés », ont-ils soutenu.

Dans l’ensemble, ces citoyens attachés au mouvement « Petrochallengers » croient qu’on ne peut pas lutter contre la corruption avec un gouvernement impliqué dans le détournement de fonds public. « Citoyens engagés et concernés d'Haïti, nous appelons l'OEA à respecter la voix du peuple haïtien et à retirer tout soutien à l'une des administrations les plus corrompues de l'histoire haïtienne », ont-ils relaté.

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :