Mardi 28 Janvier, 2020

Haïti : “Le progrès économique n’a jamais été inscrit dans aucun des agendas politiques”, Etzer Émile

Etzer Emile

Etzer Emile

Invité à Port-de-Paix par le Regroupement chrétien pour une nouvelle société (RCNS-Haïti), l’économiste Etzer Émile a été accueilli par au Son Center dans une salle pleine à craquer, samedi 7 décembre. Sa conférence portait sur le du thème : “Implication des jeunes dans le développement économique du pays”.

Dans une ambiance d'échanges avec cette assemblée de plus de 1200 personnes guettant chacun de ses gestes et scrutant chacun de ses mots, l'auteur, doublé d’une casquette de citoyen engagé, a tenu à dire aux jeunes présents pour l'événement la plus triste et dure des vérités : “Le progrès économique n’a jamais été inscrit dans aucun des agendas politiques”.

Pour étayer cette thèse, Emile évoque l’absence d’une politique de l’emploi dans le pays. Pour l’auteur de l’ouvrage “Haïti a choisi de devenir un pays pauvre”, il y la nécessité de créer une instance de l’État capable de traiter spécifiquement des questions liées à l’emploi en Haïti. Mais que tel projet n'est pas dans l'agenda des dirigeants politiques, d'après lui.

“Leur seul but, [c'est] que les jeunes quittent le pays pour constituer une plus grande diaspora”, tance l'économiste qui rappelle qu'environ "40% de notre PIB résulte des transferts de la diaspora vers Haïti.”

Dans la foulée, Etzer Emile en a profité pour dénoncer la corruption qui, selon lui, est devenue la norme dans le milieu étatique haïtien. “Députés, sénateurs, etc, ils ne sont pas nombreux au Parlement à pouvoir se vanter d’une carrière politique exempt de suspicions”, regrette Emile qui invite, en ce sens, les jeunes d'Haïti et de la diaspora, à s'impliquer dans les affaires de ce pays.

L'implication active des jeunes dans la vie politique du pays est, selon le professeur, la meilleure option pour éviter qu’aujourd’hui l’échec soit collectif. Il convient de souligner que le professeur d'université a, durant sa présentation, plaidé aussi en faveur d'une démocratisation de l’accès aux crédits.

Kepsen Monestime

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :