Jeudi 5 Décembre, 2019

Haïti : le nouveau prêt du FMI fait débat à la chambre des députés

Le FMI octroie un prêt de 229 millions USD à Haïti en appui aux mesures de soutien face à la crise.

Le FMI octroie un prêt de 229 millions USD à Haïti en appui aux mesures de soutien face à la crise.

Par Luckson Saint-Vil

Les avis sont partagés à la chambre des députés autour du prêt de 229 millions de dollars du Fonds Monétaire Internationale (FMI) accordé à Haiti. Si des parlementaires saluent cet accord et plaident en faveur de programmes structurants, d’autres estiment anormale cette initiative, qu’ils qualifient d’ailleurs de véritable “patate chaude”.

 “C’est un bon accord”, reconnait le député Abel Descollines qui lance toutefois une mise en garde aux autorités gouvernementales contre toute idée d’utiliser ce fonds dans des programmes bidons.

A ce stade, l’élu de Mirebalais plaide en faveur d’une véritable réforme dans le système d’assistance sociale en Haiti, qui selon lui, favorise le népotisme et la corruption. Méthodes de décaissement, typologie des projets… des points sur lesquels le parlementaire veut s’accentuer.

Si des opposants au régime en place saluent l’accord et exigent une bonne utilisation des fonds, certains députés réputés pourtant proches de l’exécutif, ont une toute autre lecture. Alfredo Antoine en fait partie et se réfère aux conséquences des émeutes de juillet 2018, suite à l’imposition du Fonds Monétaire Internationale relative à l’augmentation du prix de l’essence.

“Ce prêt a 0% d’intérêts, remboursable sur une période de trois (3) ans, sera accompagné de nombreuses exigences”, prévient l’élu de Kenscoff qui s’interroge sur la capacité des autorités actuelles. Le parlementaire de KID se prononce plutôt en faveur de mesures locales de redressement.

Qu’ils soient de l’opposition ou proches de l’exécutif, ces parlementaires sont unanimes à réclamer une meilleure gestion, voire une bonne utilisation des fonds de l’Etat, au bénéfice de la population.

Ce prêt de 229 millions de dollars qui est le fruit d’un accord paraphé le 7 mars dernier entre le gouvernement haïtien et l’institution financière internationale, vise à aider Haiti à surmonter son état fragile actuel et à atténuer les difficultés des plus vulnérables.

Luckson Saint-Vi

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :