Mardi 18 Décembre, 2018

Haiti - Insécurité: Un chef de gang tué à La Saline, un autre blessé

Décidément, les gangs à Port au Prince ne chôment pas. Congé ou pas, les hommes armés font la pluie et le beau temps dans certaines zones de la capitale haïtienne, les transformant en théâtre d’affrontements entre les groupes armés.

Dans la soirée du 1er novembre, le dénommé Kiki, chef de gang à Cité soleil a été descendu. Au cours d'une série d'échauffourées, plusieurs bandits ont été blessés par balles et amenés à l’hôpital Bernard Mevs.

« La police a été informée que des blessés par balles recevaient des soins à l’hôpital Bernard Mevs, donc la PNH et la justice s’y sont rendues pour un constat », a fait savoir le directeur départemental de l’Ouest, Berson Soljour.

Le chef de gang de la Saline, Jeanjean et plusieurs de ses acolytes ont reçu des blessures au cours de ce conflit armé. Le patron de la DDO a confirmé cet après-midi qu’effectivement Jeanjean se trouvait à l’hôpital Bernard Mevs et que la police était sur les lieux pour sécuriser le périmètre.

« Des membres de gangs rivaux menacent de venir à l’hôpital. La police se présente sur lieux pour protéger l’hôpital et les blessés », a déclaré Monsieur Soljour qui confie que pour le moment la police n’a procédé à aucune arrestation.

De nombreux citoyens se plaignent du fait que le niveau d’insécurité continue de grimper à Port-au-Prince, ces derniers temps. Mercredi dernier, à l’enterrement des individus tués lors de la grande manifestation de 17 Octobre, le centre-ville a connu l’enfer. Des pneus enflammés, des tirs et des barricades ont décoré les rues au bicentenaire.

Wilner Bossou

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :