Vendredi 19 Juillet, 2019

Haiti - Insécurité: un autre policier assassiné à Tabarre 32

Watson Pierre, c’est le nom de la dernière victime de l’insécurité qui sévit à Port-au-Prince depuis plusieurs mois. La victime est un policier de la 21ème promotion, l'homme était affecté au département des Nippes, a appris Loop Haïti.

L'agent de police a été abattu à Tabarre 32 par deux individus armés, alors qu’il était venu se faire couper les cheveux. Les malfrats ont eu le temps de prendre la fuite après leur forfait.

Cet assassinat est le 6e dans le camps des policiers de 19 novembre 2018 à date, une situation alarmante qui inquiète le porte-parole de la Police Nationale d’Haïti (PNH), Michel-Ange Louis Jeune.

Joint au téléphone par la rédaction de Loop Haiti, Michel-Ange Louis Jeune déplore la recrudescence de l’insécurité dans la zone métropolitaine, qui touche tous les secteurs du pays. « Le climat d’insécurité est inquiétant », indique-t-il. « Plusieurs individus ont été abattus par balles, parmi lesquels plusieurs policiers qui ne sont, eux non plus, pas épargnés,» regrette-il.

Rappelons que deux agents de la PNH, un à La Saline et un autre à Chalon ont été brûlés vifs sur deux jours d’intervalle. Une semaine plus tard, un autre agent de la PNH a été froidement abattu à Matissant. De plus, le commissaire de Police Plymouth Robert a été tué à coups de hache, sans oublier David Pierre, de la 26e promotion, assassiné à Jérusalem.

Selon le dernier rapport de la Commission épiscopale nationale de l’église catholique romaine Justice et paix (Ce-Jilap) sur l’insécurité, 230 cas de morts violentes, dont 202 meurtres par balles, ont été enregistrés, entre octobre et novembre, à Port-au-Prince.

Wilner Bossou

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :