Dimanche 22 Septembre, 2019

Haïti et RD unies pour faire connaitre les attractions de l’île

Marie Christine Stephenson, nouveau ministre du Tourisme

Marie Christine Stephenson, nouveau ministre du Tourisme

Au Top Resa 2018 de Paris, les ministres haïtien et dominicain se sont engagés, hier mardi, dans le cadre de ce grand rendez-vous international du tourisme, à développer des actions communes pour promouvoir la visite des étrangers intéressés à connaitre les attractions de l’île, selon ce qu’a révélé le journal El dinero.

Les ministres du Tourisme d'Haïti, Marie Christine Stephenson, et de la République dominicaine, Francisco Javier García Fernández, se sont engagés mardi à développer des actions communes pour promouvoir la visite des étrangers intéressés à connaître les attractions de l'île de Saint-Domingue. « Nous voulons travailler ensemble, a déclaré la ministre d’Haïti en visite au stand du pays voisin dans le cadre du Top Resa 2018 de Paris.

Elle soutient, selon le journal dominicain El dinero, que cette promotion des sites et destinations attrayants de l’île doit passer par la publicité des deux pays. « Nous devons travailler sur l'image de la sécurité.... Nous avons une police des touristes et nous travaillons à la régionalisation du [secteur]… même si nous voulons également vendre la capitale comme attraction touristique », a déclaré Madame Stephenson.

Elle estime que les deux pays peuvent travailler ensemble pour promouvoir l'image d'une île attrayante pour les touristes français et étrangers.

En outre, elle signale que les étrangers intéressés à visiter Haïti et la République dominicaine se verront imposer une taxe unique sur les « cartes touristiques » et pourront voyager entre les deux pays sans avoir à payer pour traverser la frontière des deux territoires.

Le ministre dominicain García Fernández a ajouté que « l’objectif de ceci est que beaucoup de touristes qui visitent la République dominicaine, s’ils doivent faire un voyage d’une journée, partent le matin et reviennent l’après-midi. Quand ils iront en Haïti, ils devront payer et vice-versa. Ce que l'on veut, c'est que la personne puisse profiter d'une excursion dans une offre complémentaire ».

En novembre prochain, RD recevra la visite de la ministre du Tourisme d'Haïti, a promis le ministre dominicain, en vue de reprendre les plans communs de coopération et de visiter son pays en compagnie d'entrepreneurs dans le secteur du tourisme.

Il a réitéré la volonté de la République dominicaine d’offrir à Haïti des services de consultation et de soutien disponibles dans le but d’établir un bureau de promotion du tourisme dans le pays. « Les Dominicains peuvent connaître les attraits touristiques d'Haïti ».

Le fonctionnaire a déclaré qu’entre les pays de la Caraïbe, il ne devrait y avoir aucune concurrence. Ensemble, les pays devraient essayer d'attirer des visiteurs dans la région pour renforcer la destination entière. « Dans la mesure où nous renforçons la destination régionale, chaque pays augmentera l’arrivée des touristes », at-il déclaré Mr Fernandez.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :