Vendredi 5 Juin, 2020

Haïti et RD discutent de la gestion de l'eau sur l’île

Les ministres de l'environnement  dominicain et haïtien, Dominguez Brito et Pierre Simon Georges. Crédit photo: Facebook/Ministère de l'environnement d'Haiti.

Les ministres de l'environnement dominicain et haïtien, Dominguez Brito et Pierre Simon Georges. Crédit photo: Facebook/Ministère de l'environnement d'Haiti.

Leur niveau de développement ne se compare pas, mais les deux pays partagent sur un même bout de terre presque les mêmes préoccupations environnementales : déforestation, pollution, maladies et  perte de la biodiversité exposent de plus en plus Haïti et la République dominicaine à des catastrophes naturelles.

Interpellés à ce sujet, les ministres de l'environnement des deux pays, Dominguez Brito et Pierre Simon Georges, se sont rencontrés hier mardi 24 octobre à Port-au-Prince autour du renforcement de la coopération transfrontalière et binationale en matière d’environnement.

Selon un communiqué du ministère de l’environnement haïtien, « la question de la disponibilité de l’eau tant en qualité qu’en quantité, au niveau des bassins versants partagés du fleuve de l’Artibonite et Rio Macacia a retenu l’attention des deux Ministères et il a été convenu d’entamer sans délai des initiatives concrètes ciblant ces deux bassins versants. »

« Nous sommes dans l'une des zones les plus vulnérables aux changements climatiques dans le monde, donc nous naviguons dans le même bateau et en ce sens nous devons coordonner la façon de nous adapter, d'atténuer et de nous développer de façon durable, mais surtout, nous devons étudier en profondeur le défi de la consommation d'eau dans la région, comme les rivières Macassia et le fleuve Artibonite qui sont nés en République dominicaine et qui fournissent de l'eau à 3,5 millions de personnes en Haïti », a déclaré le ministre dominicain, cité par Diaro Libre.

À l’issue de la réunion, les deux homologues se sont sur mis d'accord aujourd'hui sur plusieurs actions communes à entreprendre en faveur de l’environnement. « Les deux ministères entendent notamment, renforcer la coopération dans les domaines portant sur la lutte contre les changements climatiques, la réduction des risques de désastres, la reforestation et la lutte contre la désertification, la lutte contre la pollution et les nuisances, la gestion intégrée durable des bassins versants et des ressources en eau, finalement la gouvernance environnementale. »

Les deux responsables d’Etat envisagent d’organiser d’autres réunions techniques sous forme de programmes et de projets spécifiques pour résoudre les problèmes.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :