Lundi 16 Septembre, 2019

Haïti dispose de 8 fonctionnaires pour chaque 1000 habitants

Les résultats du troisième Programme-Cadre Reforme de l’État (PCRE 2018) présentent une situation assez sombre de l’administration publique haïtienne. Avec une population totale avoisinant les 11 millions, Haïti dispose de seulement 8 fonctionnaires pour chaque 1000 habitants.

Pour rattraper les autres pays de la région, Haïti doit entamer des réformes en profondeur en vue de pallier aux difficultés auxquelles fait face la fonction publique actuellement.

Haïti compte actuellement 81 948 fonctionnaires dont 58 519 hommes et 23 429 femmes soit 71, 4% d’hommes et 28.6% de femmes, a fait savoir le coordonnateur de l’Office de Management et des Ressources humaines (OMRH) Josué Pierre-Louis répondant hier aux questions de Valéry Numa.

Aussi, le responsable des ressources humaines de l’État a tenu à préciser les objectifs définis par ce dernier PCRE. « Ce que nous avons essayé de faire dans le cadre de cette réforme, c’est de mesurer les différents indices de l’administration publique haïtienne par rapport à d’autres pays presque de même taille et de même densité. De cette façon, nous prenons connaissance des diverses mesures envisageables ».

Au regard de la constitution 1987 amendée en son article 17.1 qui fait obligation de 30% de femmes dans les institutions publiques, Haïti n'a pas un score reluisant avec seulement 28% de présence féminine au sein de l’administration publique par rapport aux pays tels que l’Argentine 53.5% de femmes, Chili 54.5%, Costa Rica 48.9 %, et la République Dominicaine comportant un effectif de 63.71%.

Josué Pierre-Louis a par ailleurs déploré ce manque à gagner du point de vue du respect des droits des femmes dans le pays. En termes de comparaison, l’administration publique haïtienne comprend 82 000 fonctionnaires publiques contre 400 000 pour nos voisins dominicains.

D’après le haut cadre, le problème est cependant plus profond qu’il ne le paraisse. Aujourd’hui, uniquement 13% de femmes dans le pays occupent une poste de direction.

Par ailleurs, Josué se plait à rappeler que les objectifs de ce dernier PCRE consistent à aborder ces diverses problématiques y compris celles en rapport spécifique avec l’exigence d’équité faite par la loi mère.

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :