Vendredi 21 Septembre, 2018

Haïti, dernier pays de la Caraïbe où créer son entreprise

Marché en fer, Haiti. Photo : Expérience Haïti.

Marché en fer, Haiti. Photo : Expérience Haïti.

Cela fait 15 ans depuis la Banque Mondiale se propose d’évaluer la qualité de l’environnement des affaires dans le monde à travers un rapport intitulé « Doing Business ». Pour l’édition 2018, 190 économies sont comparées à partir de 11 critères, entre autres, la facilité de création d'entreprise, l’accès à l'électricité, l'obtention de crédit, la protection des investisseurs minoritaires, et le paiement des impôts.

Le résultat est publié la semaine dernière. Haïti se retrouve dans le classement mondial au 181e rang sur les 190 pays. Le pays occupe la même place que l’année dernière. À une seule différence, il a connu une légère amélioration au cours de cette année  en marquant un score de 38.24 points (en hausse de + 0.01 par rapport au précédent rapport).

Doing Business a noté qu’entre juin 2016 et juin 2017, le pays n’a réalisé aucune réforme facilitant les affaires mais a opéré un changement rendant plus difficile de faire des affaires : « Haïti a rendu les taxes plus coûteuses en augmentant le taux pour les entreprises ».

Si Haïti devance des pays tels que la République démocratique du Congo, l’Afghanistan, la Lybie, le Venezuela, et la Somalie, il apparaît pourtant comme le plus mauvais élève de sa région : la Caraïbe. En effet, son voisin immédiat, la République Dominicaine se place au 99e rang pour un score de 60.93, la Jamaïque occupe le 70e rang avec un total de 67.27 et Porto Rico avec un total de 68,85  se trouve en 64e position.

La Nouvelle-Zélande, le Singapour et le Danemark sont les trois pays qui caracolent en tête du classement Doing Business 2018.

Lire le rapport complet en anglais ici.