Mardi 23 Octobre, 2018

Haiti-Chili: Vers la création d’un groupe d'amitié entre 2 parlements

Le Président de la Chambre des Députés, l’Honorable Gary BODEAU ainsi que le Questeur, l’Honorable BERNARD Anouce ont reçu  le mardi 6 Février 2018 au parlement, la visite de courtoisie de l’Ambassadeur du Chili en Haiti, M. Patricio Utreras/ Photo: Twitter Gary Bodeau

Le Président de la Chambre des Députés, l’Honorable Gary BODEAU ainsi que le Questeur, l’Honorable BERNARD Anouce ont reçu le mardi 6 Février 2018 au parlement, la visite de courtoisie de l’Ambassadeur du Chili en Haiti, M. Patricio Utreras/ Photo: Twitter Gary Bodeau

Le Bureau de la Chambre des députés, par son président, Garry Bodeau et son Questeur, Anouce Bernard, a reçu ce mardi, l’Ambassadeur du Chilien à Port-au-Prince, Patricio Ultreras, dans le cadre d’une visite de courtoisie. Le président fraichement élu de la Chambre basse en a fait l’annonce sur son compte Twitter.

Lors de cette rencontre, les Honorables et son Excellence Ultreras ont « discuté de sujets communs aux deux pays tels que la coopération et la migration », à en croire les propos Bodeau, lors d’une entrevue accordée à la rédaction de Loop Haiti.

Au centre des discussions, se trouvait aussi et surtout la nécessite de créer un groupe d’amitié entre les parlements des deux pays liés par plus de 80 ans de coopération. Les premiers pas vers la mise sur pieds de cette structure ont été faits par des parlementaires chiliens, selon le Député.

La balle est maintenant dans les pieds des parlementaires haïtiens. « Nous allons voir dans quelle mesure nous pourrons accorder nos violons et former un caucus bicaméral en vue de travailler avec nos homologues chiliens », a dit le Député, ajoutant que dans les prochains jours, des voyages devraient avoir lieu en vue d'avancer avec les discussions. « L’ambassade du Chili en Haiti servira de ponts pour les échanges relatifs à cette démarche », a-t-il souligné.

Une fois mis sur pieds, le groupe d’amitié entre les élus des deux parlements, jouera constituera un véritable forum, un espace de travail entre les parlementaires des deux Etats sur des initiatives innovatrices et sera un outil de renforcement des relations haïtiano-chiliennes grâce à la diplomatie parlementaire. « Le parlement a un nouveau leadership », s’enorgueilli le Député de Delmas qui n'en est pas à sa première visite de la part de diplomates étrangers.

Les groupes d’amitié entre les pays servent non seulement à renforcer les liens entre les Etats, plaide Bodeau, mais aussi, ils servent, dans le cas d’Haiti par exemple, à chasser, à renverser l’image négative que certains médias nourrissent sur les pays et les relations qu’ils partagent. Les déplacements des parlementaires ces derniers temps entrent, selon lui, dans le cadre de la Diplomatie parlementaire.