Dimanche 18 Novembre, 2018

Haiti-Basket-Ball : un 2e camp de détection réussi pour NBA et Digicel

Un postulant s’exerce avec deux ballons / Photos: Estailove St-val / Loop Haiti

Un postulant s’exerce avec deux ballons / Photos: Estailove St-val / Loop Haiti

Après un premier camp de détection de talents réussi au Cap-Haitien (Nord), la Fédération haïtienne de Basket-Ball (FBH), sous l’initiative de la Digicel et la NBA, a réuni ce samedi 21 avril au Centre de formation classique (CFC) de Port-au-Prince, près de 80 jeunes dont 8 filles en vue de les voir à l’oeuvre sur le terrain, armés d’un ballon et en présence des paniers.

Jeux de jambes (footwalk), dribbles, passes, tirs (shooting) etc; autant de mouvements et de techniques à maitriser pour faire ses preuves dans le domaine. Sous le regard de coachs professionnels, les 76 jeunes candidats - âgés de 12 à 16 ans - ont pu, ce samedi, pratiquer leur jeu et démontrer leurs talents durant cette séance suite à laquelle, seuls les meilleurs seront sélectionnés pour la suite de l’aventure.

“A la fin de tous les camps de détection (tryouts) en Haiti, 72 jeunes haitiens - 48 et 24 filles - seront retenus pour les deux journées de la NBA Digicel Jumpstart qui aura lieu dans la capitale, les 12 et 13 mai”, a fait savoir Henri Joseph Jean, président de la FHB. Il se dit “agréablement surpris par les talents de ces jeunes” recrutés dans des championnats locaux et des écoles de Basket-Ball du pays. Et la crème de la crème de tout ce processus ira aux Etats-Unis pour assister à des matchs de la NBA, suivre des formations et autres.

 

Il poursuit qu’après le 13 mai, les dix meilleurs candidats seront retenus, par les coachs haïtiens et de la NBA, pour aller au Jamaïque et affronter les meilleurs éléments de huit autres pays de la Caraïbe participant dans la NBA Digicel Jumpstart, à savoir Anguilla, Antigua-et-Barbuda, Barbade, Jamaïque, Montserrat, Saint-Kitts-et-Nevis, Trinité-et-Tobago et les îles Turques-et-Caïques.

Pour le bonheur des participants… et de leurs parents

Enthousiastes, les jeunes espoirs du Basket haïtien ont tout donné ce matin. Chacun cherchant à faire mieux que l’autre tout en s’efforçant à rester dans l’esprit du fair-play et jeu d’équipe. Sabrina Pierre, 15 ans, remercie les initiateurs du Jumpstart - Digicel et NBA - et pense que cette initiative dont Haiti bénéficie pour la premiere fois permet aux participants de mieux se découvrir et se perfectionner. “Je ferai tout pour être sélectionnée”, lance-t-elle, ajoutant que son rêve c’est d’aller plus loin que possible dans le sport du panier.

 

“Je suis fière que mon fils ait été retenu pour participer aux séances de détection et j’espère qu’il sera sélectionné pour atteindre les prochaines étapes”, confie Yadine JJ Dessources dont le fils est l’un des candidats au Jumpstart. Elle félicite l’initiative et dit espérer qu’elle va durer longtemps et toucher plus de jeunes, en particulier ceux des quartiers défavorisés.

Le Basket-Ball, “le sport du futur” pour Haiti

Selon Jean, il y a tellement de jeunes prodiges dans le domaine du Basket-Ball en Haiti et tellement d’engouement de part de la jeunesse - qui représente plus de 60 % de la population - qu’il est facile deja de considérer le Basket, n’en déplaise aux autres disciplines sportives - comme “le sport du futur” pour le pays.

Tout ce qu’il faut, avance-t-il, c'est l’encadrement des talents et la mise en place des infrastructures nécessaires au développement de ce domaine qui promet beaucoup. “Il ne s’agit pas seulement de Basket-Ball”, souligne-t-il, “C’est le sport en général qu’il faut commencer à valoriser en Haiti”.

 

La Digicel compte dans son actif en Haïti, de nombreuses initiatives dont la Digicel Stars ayant pour but de mettre les projecteurs sur les jeunes talents de la musique haïtienne. Cette année, pour la première fois, la compagnie de téléphonie mobile, en collaboration avec la NBA, est partie à la recherche des talents haïtiens désireux de faire carrière dans le Basketball.

A cet effet, 72 jeunes filles et garçons ayant entre 12 à 16 ans, seront recrutés à travers tout le pays, avait annoncé lors de la conférence de presse de lancement du jeudi 5 avril, Stéphanie Augustin, responsable de Marketing à la Digicel. Elle en avait profité pour inviter les jeunes à « venir montrer leur talent » à travers le Jumpstart qui a deja connu, selon le president de la Digicel Martin Boute, “un succès écrasant lors des quatre éditions précédentes ».

Digicel et la NBA ont signé un partenariat pluriannuel en 2015 pour délivrer des sessions d’entrainements en direct et un vaste programme NBA dans plus de 25 territoires des Caraïbes - faisant de Digicel le partenaire officiel de la NBA dans la région. Et avec la fin de la saison régulière, Digicel invite tout le monde suivre le déroulement en direct des éliminatoires de la NBA 2018.

NBA Digicel Jumpstart, tryouts day 2