Jeudi 2 Avril, 2020

Haïti : plus de 500 personnes tuées dans des accidents en 2019

Illustration d'Accident / Loop Haiti

Illustration d'Accident / Loop Haiti

520 personnes ont été tuées dans des accidents en Haïti pour l'année 2019. Selon le bilan annuel non exhaustif de l'organisation Stop Accidents, les 2 260 accidents recensés sur le territoire national ont aussi occasionné pas moins de 3 317 blessés.

Le nombre de personnes tuées dans les accidents de circulation sur les routes nationales et les axes routiers secondaires reliant les recoins du pays, a été funeste en 2019. 520 personnes ont péri sur place (et/ou immédiatement arrivées à l'hôpital), d'après le bilan de Stop Accident publié le 5 janvier 2020. Le président de l’organisation Services Techniques et Opérationnels pour Palier aux Accidents (Stop Accident), Garnel Michel, qui a communiqué ces statistiques à la presse, se dit consterné par ces pertes en vie humaines enregistrées en Haïti durant les douze mois de 2019.

D’après le défenseur des droits des usagers de la route, les impacts de ces accidents sur l’économie du pays sont considérables. Puisque, souligne-t-il, des familles perdent des membres économiquement importants et de plus en plus de jeunes ayant la force de travailler périssent dans ces incidents.

Des mesures pour sauver des vies

Monsieur Michel qui ne cesse de faire des recommandations sur ce sujet à l’Etat haïtien, souligne au moins 4 mesures, qui d’après lui, si elles étaient prises en compte, pourraient améliorer la circulation routière devenue plus accidentogène dans le pays. Il recommande : « le renforcement de la police routière » ; « la sécurisation des routes en ajoutant l’éclairage mais aussi en déplaçant les marchés ambulants placés sur les voies publiques » ; « l’organisation et la régularisation du transport en commun particulièrement la circulation des motocyclettes » et en dernier lieu « l’ajout de la sécurité routière parmi les axes prioritaires pour L’État ainsi que les Collectivités Territoriales ».

Stop Accident souligne par ailleurs que le bilan 2019 sur le nombre d'accidents et leurs victimes, n’est pas exhaustif à cause du fait que certaines zones du territoire haïtien ne sont pas encore couvertes par l'organisation. Garnel Michel rappelle que les zones les plus répétées dans la géolocalisation des accidents sont : Arcahaie, Léogane, Saint-Marc, Cap-Haïtien, Plaine du Cul de Sac, Mariani, Gressier, Delmas, Ouanaminthe,  Route de l'aéroport, Morne Tapion, Côte des Arcadins.

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :