Mardi 11 Août, 2020

Guyler C. Delva s’attaque au Parlement haïtien

Le nouveau ministre de la Culture et de la Communication, Joseph Guyler C. Delva, en conférence de presse ce jeudi 26 avril 2018./ Photo : Ministère de la Comunication (Facebook)

Le nouveau ministre de la Culture et de la Communication, Joseph Guyler C. Delva, en conférence de presse ce jeudi 26 avril 2018./ Photo : Ministère de la Comunication (Facebook)

Les choses sont difficiles, a affirmé ce jeudi le nouveau ministre de la Culture et de la Communication, Joseph Guyler Cius Delva lors d’une conférence de presse spéciale sur les « faits saillants de l'actualité sociopolitique ».

« Les députés ne peuvent pas sommer le Premier ministre », rétorque l’ancien journaliste de Radiotélévision Caraïbes (RTVC), également correspondant de la prestigieuse agence presse Reuters avant son entrée dans le gouvernement, pour fustiger le comportement du groupe des 16 Députés qui avaient envoyé, mardi, un ultimatum au Premier ministre Jack Guy Lafontant.  

« Pas d’ultimatum ! », pince Delva, reconnaissant toutefois la légitimité de ce groupe d’exercer une procédure de contrôle de l’Exécutif.

« Le parlement peut avoir besoin de prendre connaissance des documents des cinq nouveaux ministres, mais cela doit se faire en toutes civilité, dans un esprit de collaboration », avance-t-il.

Les pièces sont disponibles, le PM Lafontant les fournira en temps et lieu, indique Joseph Guyler Cius Delva. Il n’y a pas d’animosité entre l’Exécutif et le Parlement haïtien, dit-il, pour expliquer que le président Jovenel Moise entretient de très bons rapports avec le pouvoir législatif.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :